Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Les Forums de Radio Ici&Maintenant !

Auteur Sujet: Dr. Judy Wood : 11 Septembre 2001  (Lu 23632 fois)

0 Membres et 3 Invités sur ce sujet

Diouf

  • Membre d'honneur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 5946
Dr. Judy Wood : 11 Septembre 2001
« le: 26 Mars 2013 à 00:33:07 »




    Préface du livre de Dr. Judy Wood par Eric Larsen


    « Le livre que vous avez entre les mains est le livre le plus important du XXI ème siècle. Je dis cela car Dr. Wood, avec Where Did the Towers Go ? offre un point de départ solide pour celui qui voudrait s’attaquer à la question de la destruction de nos libertés, destruction justifiée par les évènements horribles du 11 septembre 2001.

    Cela fait une décennie et pendant tout ce temps aucun progrès en termes d’influence politique n’a été fait pour déterminer exactement et de façon irréfutable ce qui s’est produit ce jour-là ou ce qui n’a pas eu lieu.
    Dr. Wood nous propose une enquête criminalistique scientifique, elle nous montre ce qui s’est passé le 11 septembre. Malgré la complexité de ses ressources scientifiques, elle exprime des équations difficiles de façon tout à fait compréhensible pour le lecteur intéressé et attentif. Ceux qui liront consciencieusement ce livre, en gardant l’esprit ouvert, sauront une bonne fois pour toutes, ce qui s’est passé. Ils auront la satisfaction de savoir qu’enfin on leur aura montré la vérité clairement et simplement.

    Peu importe que cette vérité soit différente de ce qui fut dit auparavant depuis de nombreuses années par des armées d’experts ou bien par le gouvernement à travers les médias, les journalistes, les émissions de radio ou même par des experts du 9/11 Truth Movement.

    Where Did the Towers Go ? apportera à tous ceux qui l’étudient sérieusement une base solide pour avoir le courage de ne pas croire ce qu’une institution ou une autre aura martelé pendant des années, mais de faire confiance à la place en leurs propres pensées et leur propre raison : une vérité scientifique dévoilée par une étude criminalistique de toutes les pièces à conviction restées sur place. Comme Dr.Wood le dit elle-même, elle arrive à la vérité par l’observation et l’étude des éléments de preuve, la vérité n’est pas ce que quelqu’un clame, quel que soit son rang.

    Dès le premier chapitre Dr. Wood nous dit que son enquête a commencé le jour même lorsqu’elle a réalisé que ce qu’elle voyait et entendait à la TV était contradictoire et bafouait les lois de la physique. C’est un travail de plus de 8 années et la préparation à cette étude a duré encore plus longtemps.
    Dr. Wood a débuté sa carrière avec un Bachelor en Travaux Publics,  suivi d’un Master en Engineering Mechanics en sciences appliquées, puis un Doctorat en Génie des Matériaux, des diplômes qui racontent une vie adulte entière dédiée à l’observation et l’analyse scientifiques.
    Au sein de la physique et de l’ingénierie ses centres d’intérêts sont particulièrement adaptés  à l’étude du 11 septembre. La thèse de Maitrise de Dr. Wood portait sur le développement de l’interféromètre de Fizeau pour l’étude des effets des vices matériels sur le comportement de l’expansion thermique des matériaux composites.

    La dissertation de son Doctorat portait sur la mise au point d’une méthode  expérimentale pour mesurer les contraintes thermiques dans les joints composites à l’aide de moiré interférométrique. Le lecteur attentif comprendra vite  l’exceptionnelle compatibilité du sujet de la dissertation et de ses applications aux analyses de ce qui s’est produit le 11 septembre.
    Difficile d’imaginer une formation universitaire plus appropriée pour l’étude du 11 septembre, étude qui ne s’en tient qu’à ce qui s’est passé dans et autour du World Trade Center et qui ne porte pas sur l’histoire du 11 septembre, ni sur ses origines ni sur les motivations.
       
    On peut dire sans se tromper qu’une majorité d’américains connaissent Nikola Tesla. Il est loin d’être réellement reconnu aux États-Unis à cause de sa marginalisation par des intérêts opposés à ses recherches et à son développement d’un moyen pour exploiter l’énergie, cad capturer l’énergie issue de champs de forces ou même du plasma présent partout dans le cosmos.  Il est important de mentionner Tesla car dans Where Did the Towers Go ? Dr.Wood montre que la force utilisée pour détruire le WTC, une force suffisante pour transformer 1,000,000 de tonnes de matériaux d’immeubles en poussière est une force dérivée de champs d’énergie, de l’énergie dirigée. Une force étudiée par N. Tesla et qui maintenant a été améliorée par d’autres pour une utilisation destructrice alors qu’elle peut être utilisée pour le bienfait de la société.

    Depuis sa mort, l’énergie que Tesla avait imaginé utile pour l’évolution ou même pour sauver l’humanité a été upgradée jusqu’à en devenir une arme. Le fait est que le 11 septembre a été planifié et conduit comme une démonstration devant le monde de l’énormité de cette puissance  dans sa forme d’armement.

    Cela fait 6 ans que Dr. J. Wood révèle au public tous les détails de ses recherches, morceau par morceau. Elle est devenue la risée du 9/11 Truth Movement. Je suis son travail depuis ces 6 années et j’aimerais dire quelques mots sur ce qu’elle a fait et sur la façon dont son travail a été accueilli.
    Dr. Wood ne fait pas partie du Truth Movement. Ce mouvement s’est peu à peu politisé, très certainement infiltré par des forces dont le but est de générer des divisions internes afin d’empêcher tout progrès ou analyses et afin  d’induire la paralysie. Comme je l’ai dit, ce ‘’mouvement’’, depuis 10 ans, a été incapable de produire une preuve de ce qui s’est actuellement passé ce jour-là.

    Dr. Wood a été traitée injustement de façon récurrente, attaquée, marginalisée, ses propos ont été dénaturés par des personnes ou des groupes appartenant au Truth Movement.  L’un de ses étudiants qui l’aidait dans ses recherches a reçu 2 balles dans la tête, tout comme une autre personne avant lui. En dépit de ces crimes, Dr. Wood est restée dévouée à ses recherches, sans fléchir, en refusant toute spéculation sur les opinions ou les croyances, en refusant de discuter des sujets qui paralysent tout résultat depuis des années du genre qui l’a fait, qui l’a préparé, pourquoi, qui savait etc ...

    Elle n’arrive à aucune autre conclusion qu’à celle qui émerge de façon logique, en accord avec la méthode scientifique. Après l’observation méticuleuse et l’étude objective de toutes les pièces à conviction existantes, on ne peut éviter les conclusions, on ne leur demande pas plus que ce que la preuve apporte.
    Faisons une liste des points qui sont prouvés par Dr. Wood, points prouvés sans l’ombre d’un seul doute:

    • L’explication officielle du gouvernement de la destruction du WTC le 11 septembre est scientifiquement fausse, en long, en large et en travers.
    • Le WTC n’a pas été détruit par de la chaleur générée par de l’essence qui brulait, ni par la combustion d’une autre ou d’autres substances.
    • Le WTC n’a pas été détruit par des explosifs que ce soit de la TNT, C4, RDX, ni par thermite ou nano-thermite.
    • Il n’y a pas eu de chaleur extrême conduisant à la destruction des immeubles ou générée par leur destruction.

    Voyons maintenant ce que Dr.Wood prouve hors de tout doute raisonnable :

    • Elle prouve que les preuves différentes laissées après la destruction ne peuvent pas avoir été créées par un feu classique alimenté par de l’oxygène, ni par des explosifs conventionnels ni par la fission nucléaire.
      Ces différentes preuves sont : Des feux qui ne causent pas de forte chaleur et ne présente pas de source apparente, des poutres d’acier brillantes et du métal en fusion (sans forte chaleur), lévitation et renversement d’objets lourds (voitures), explosions soudaines d’objets, de personnes, de voitures et de moteurs, absence de débris conséquents, présence conséquente de poussière d’immeuble.

    En même temps elle démontre que toutes ces preuves sont présentes dans les caractéristiques d’une force à énergie dirigée, autrement dit des champs de force dirigés vers des interférences les uns avec les autres dans le modèle qui suit la logique scientifique des expériences de Nikola Tesla. Le scientifique canadien John Hutchinson poursuit la voie ouverte par Tesla et obtient les mêmes résultats lors des travaux qu’il conduit régulièrement depuis plusieurs années, ces effets bizarres sont nommés the Hutchinson effect, ce sont  des feux bizarres sans combustible apparent, des torsions et des fissures dans des barres de métal très lourdes, des carottages de l’intérieur dans des poutres métalliques, et lévitation d’objets.

    Ces effets semblables à l’effet Hutchinson mais sur une échelle exponentiellement massive ont apparu sur le site du WTC le 11 septembre 2001. Les implications de ce fait, aussi  incroyables soient-elles, sont d’une importance évidente pour chaque être humain sur la planète. Qu’une puissance de cette magnitude et intensité (puissance issue d’une autre énergie déjà présente) ait été démontrée au monde pour la première fois non pas comme une force potentiellement avantageuse pour la vie sur Terre et pour la santé de la planète, mais au lieu de ça démontrée comme une arme jamais vue, capable de destruction incalculable est un fait consternant pour chacun d’entre nous.

    Grâce aux efforts infatigables du Dr. Wood et grâce à son livre le débat, resté stérile, de ce qui s’est passé se termine enfin. L’étape suivante consiste à décider d’une réponse envers la vérité qu’on nous a montré une bonne fois pour toutes. Les implications sont aussi importantes sinon plus que l’avait été l’introduction des armes nucléaires il y a plus d’un demi-siècle. Dr. Judy Wood elle-même parle du 11 septembre comme d’un nouvel Hiroshima. Son travail nous a conduit dans un nouveau paradigme et je ne peux que terminer en citant ses mots :

    Qui contrôle l’énergie contrôle les gens. Le contrôle de l’énergie, selon la forme de cette énergie, peut détruire ou soutenir la planète.
    Nous avons un choix. Le choix est réel. Nous pouvons vivre heureux de façon productive ou nous pouvons détruire la planète et mourir, chacun d’entre nous jusqu’au dernier avec chaque être vivant sur la planète.


    Eric Larsen, mars 2010.

    Site du livre [/list]
    « Modifié: 11 Juillet 2014 à 13:33:57 par Diouf »
    IP archivée

    Diouf

    • Membre d'honneur
    • *******
    • Hors ligne Hors ligne
    • Messages: 5946
    Re : Dr. Judy Wood : 11 Septembre
    « Réponse #1 le: 26 Mars 2013 à 00:34:15 »

    Dr. Judy Wood : Où Sont Passées les Tours ?

    Interview de septembre 2010 (avec quelques ajouts d’une interview de septembre 2009)  pour le show « Veritas » de Mel Fabregas.

    1/6

    Dr. Judy Wood : « Pour que ce soit clair : Je ne crois pas que notre gouvernement soit responsable de la tragédie du 11 septembre 2001 et je ne crois pas que notre gouvernement ne soit pas responsable de la tragédie du 11 septembre 2001.
    Ce n’est pas une affaire de croyance mais un crime qui doit être résolu par une étude criminalistique des preuves. La résolution d’un crime doit déterminer (dans cet ordre) :

    • 1. Ce qui s’est passé, puis
    • 2 – Comment est-ce arrivé, (quelle arme…) puis
    • 3 –Qui l’a fait. Et seulement maintenant peut-on se demander :
    • 4 –Pour quel motif ?

    N’oublions pas qu’accuser quelqu’un d’un crime en se basant sur une croyance est impossible, nous ne pouvons pas porter d’accusation sans savoir de quel crime il s’agit. Si vous accusez quelqu’un d’un crime avec une arme vous devez être sûr que le corps a bien reçu une balle, cependant, le 11 septembre 2001 avant midi nous avons appris qui l’avait fait et comment, avant même qu’une enquête ait été conduite afin de déterminer ce qui s’était passé.

    La rengaine populaire « le 11 sept. était un job interne » est, du point de vue scientifique de la même veine que l’autre rengaine « 19 méchants avec des cutters ». Aucune d’elles ne résulte d’une enquête scientifique agrémentée de preuves recevables dans un tribunal. Aucune d’elles ne définit quel crime a été perpétré ni comment il  s’est produit..  Nous allons étudier l’ensemble des preuves empiriques qui doivent être expliquées afin de déterminer ce qui s’est passé. Ce qui est présenté ici n’est ni une théorie ni de la spéculation, ce sont des éléments de preuve.

    Mel : Avant de commencer je voudrais rappeler les versions « classiques » de l’évènement qui décrivent ce que la plupart des gens pensent du 11 sept.
    La théorie officielle : Un type qui vit dans une cave en Afghanistan a conspiré avec 19 autres pour qu’ils prennent le contrôle  de 3 avions, tout cela avec un système de défense multi milliardaire, celui des USA, afin de causer la chute du WTC.
    C’est la version officielle donnée par le gouvernement et les médias. J’ajoute que le Pentagone, l’endroit le plus protégé et le mieux surveillé du monde n’a  pu compter que sur le circuit vidéo très réduit d’une boutique du quartier pour nous montrer ce qui s’est passé. Que dire alors des centaines de caméras de la Défense et du système des missiles ? Bon, passons.
     
    L’alternative : C’est la propagande d’une théorie conspirationniste qui déclare : Il y a bien eu des pirates de l’air mais les avions auraient été contrôlés à distance pour assurer que les crashs aient lieu comme planifié. Le WTC 7 s’est effondré suite à des explosifs conventionnels, (thermite trouvée dans les décombres, d’autres versions approchantes existent.)

    C’est la version nommée par le gouvernement et les médias celle de « dingues conspirationnistes » version que les membres du "Truth Movement" acceptent. J’en faisais partie jusqu’à …il y a peu et je me souviens maintenant de cette citation d’un dictateur russe, en 1917 : «  La meilleure façon de contrôler l’opposition est de la contrôler nous-mêmes. »

    C’est quand on assiste à un effort concerté pour ridiculiser quelqu’un que l’on devrait écouter ce qu’il/elle a à dire. Je ne comprends pas l’attitude de nombreuses personnes envers vous Dr.Wood. Vous n’essayez pas de prouver qui a fait quoi ou pourquoi mais vous voulez découvrir ce qui s’est passé ce jour-là, n’est-ce pas ?


    Oh oui !  Ma première question, le matin même, était : Où sont passées les tours ? Où sont les débris ? Où sont toutes les décombres ? Il n’y avait pratiquement rien.  Le temps que la scène devienne plus dégagée et assez claire pour voir quelque chose, on ne voyait qu’un terrain de foot presque vide.  Il ne semblait pas y avoir plus de quelques étages de décombres.  Ces débris étaient ridiculement peu conséquents en comparaison de ceux d’un immeuble de 8 étages. Où étaient-ils passés ? 110 étages X 2 ?
    Les journalistes posaient presque tous cette question et curieusement dés le jour suivant, ils ont tous cessé de la poser. On ne devait pas poser cette question pourtant si essentielle.


    Revenons à notre interview de l’an dernier, la première. Vous avez dit avoir eu la chance de ne pas avoir été élevée avec la télévision, vous n’aviez donc pas reçu le formatage que nous avons presque tous reçu. Ce matin-là que s’est-il passé pour vous lorsque vous avez allumé votre TV ?

    Le radioréveil m’a réveillée et en entendant ce que je croyais être une blague, j’ai allumé la TV.  J’ai zappé sur mes 5 chaines et enregistré. J’ai remarqué d’emblée que les journalistes disaient tous les mêmes phrases et ça m’a semblé bizarre. Habituellement, lors d’une tragédie l’un d’eux interviewe quelqu’un proche du site, un autre interviewe quelqu’un qui accompagnait un membre de sa famille à l’aéroport, pendant qu’un autre interviewe un passant qui a assisté à la scène etc..mais là, l’histoire était exactement la même alors que les vidéos étaient filmées sous des angles divers.
    Quand il y a un tremblement de terre, vous avez des gens différents qui interviewent des passants, leur demandent ce qu’ils ont vu..et j’ai trouvé cela étrange que les 5 chaines aient la même diffusion.

    Puis je ne sais pas pourquoi j’ai pensé à   l’émission d’Orson Wells , l’invasion alien et je me suis dit : Comment savoir si ce n’est pas une émission de ce genre ? Il faudrait plus de données… Mes parents habitent près du Pentagone alors j’ai appelé ma mère en lui demandant si elle voyait et entendait des avions de chasse, je me disais que si le Pentagone était impliqué, nous étions réellement attaqués. Elle ne savait pas qu’il se passait quelque chose.


    Vous l’avez appelée avant l’évènement du Pentagone ?

    Non, juste après mais elle n’avait aucune idée qu’il s’était passé quelque chose, elle regarde très peu la télévision. Elle n’a pas vu de chasseurs et on a décidé que c’était bidon, juste un truc pour la télé. Mon père était dans son jardin et la voisine qui travaille au Pentagone est arrivée chez eux en courant, effrayée, elle pensait avoir vu l’aile de l’avion briser le toit du Pentagone. C’est ce que mon père avait compris. Ensuite on a appris qu’elle n’était pas au Pentagone mais à l’autre bout de la ville, cependant mon père avait compris ça et n’en démordait pas, c’était la vérité. Impossible de le faire changer d’avis. J’ai donc de la chance d’avoir ces interprétations différentes au sein d’une même famille.


    J’ai lu votre livre et vous ne basez pas vos conclusions sur ce que vous entendez mais vous analysez les données, chaque détail, vous recueillez des témoignages. Vous êtes professeur de faculté et ingénieure, spécialisée dans l’étude des matériaux, vos données techniques peuvent sembler intimidantes mais votre analyse est expliquée de telle façon que tous peuvent comprendre. Nous allons explorer les questions les plus importantes.
    Avant tout, il y a des pressions qui nous font suivre le consensus. Ce jour-là, nous avons tous cru ce que l’on nous disait, ce que l’on nous montrait à la télévision. Nous avons tout accepté. Des faits accomplis. Comment la pression vous a-t-elle affectée ?


    Au tout début j’avais ma propre opinion, c’est ainsi que je fais, voir ce que je vois en premier, puis voir ce que les autres en pensent. Je n’enseignais que le soir ce jour-là et je suis allée au campus dans la salle de conférence des professeurs, mais juste avant d’entrer, l’un de mes étudiants m’a croisée et m’a demandé : Dr.Wood, qu’est-ce qu’Al Qaeda ? et Ben Laden ? Je m’en souviens comme d’hier, c’était avant midi et il n’avait jamais entendu ces noms auparavant.
    Puis, dans la salle de conférence j’ai visionné les rediffusions de la Tour qui fait « pouf ». Ça ressemblait à un pull qui se détricotait. J’ai dit devant mes collègues en regardant l’écran : Vous ne pouvez pas prendre ça au sérieux, ça n’a pas de sens ! Ils me regardaient comme si j’avais été folle…si bien que vous commencez à garder pour vous ce que vous pensez.

    Je suis allée dans mon bureau et j’ai commencé à faire des calculs. OK, à quoi devrait ressembler un immeuble qui s’effondre ? Hm..non, ça ne ressemblait pas à ça. Ça ne disparaitrait pas si vite.  Faisons quelques calculs. Étant objective, je n’ai jamais rien assumé, je me suis posé des questions à chaque étape. Je suis retournée dans la salle de conférence pour chronométrer et ça prenait 10 secondes pour que la tour disparaisse.
     
    Selon les lois de la physique niveau lycée, vous faites le calcul et c’est comme la vitesse en chute libre de quelque chose venant du toit. J’ai pensé : c’est impossible, j’ai dû mémoriser une valeur erronée de la gravitation. Alors j’ai sorti mon bouquin de physique et c’était bien le nombre que j’avais en mémoire. Peut-être une erreur de ce livre ? J’en ai pris un autre…j’ai consulté 4 bouquins différents en espérant une nouvelle réponse de l’un d’eux et je me suis rendue compte : non, ce doit être la valeur exacte. Je l’avais même convertie en unités métriques !

    Alors qu’est-ce qui se passe ? Je suis allée voir un collègue deux bureaux plus loin, sans lui dire ce que je calculais : Vois-tu quelque chose qui cloche dans cette équation ? Il m’a regardée comme si j’étais demeurée parce que c’était du niveau d’un lycéen. Ok … à propos de dissonance cognitive… c’était incroyable ! Tout le monde autour de moi était choqué et ne voyait pas ce qui me sautait aux yeux. Je me suis sentie si seule, comme si j’étais sur une autre planète. J’enseignais depuis 2 ans dans une nouvelle faculté et je ne voulais pas faire de vagues cependant je n’étais pas satisfaite.


    Pourquoi vous êtes-vous lancée dans ces recherches…car vous les avez approfondies ?

    Je n’étais pas satisfaite de ce que j’avais vu et de plus, un an avant nous avions eu cette élection en octobre 2000, tranchée par la Cour Suprême et qui là aussi, clochait. Puis le premier rapport du NIST [National Institute of Standards and Technologies] est sorti, en 2004, alors j’ai pensé que je devais me plonger moi aussi dans l’étude du 11 septembre.


    Dans le cas d’explosions, thermite, mini-nukes etc..les tours peuvent-elles tomber aussi vite qu’une boule de billard qui serait tombée du toit ?

    Elles ne sont pas tombées , c’était plus rapide que la chute d’une boule de billard lancée du toit et tombée au sol. Les tours ont disparu plus vite. Je ne dis pas qu’elles sont tombées, elles ont disparu plus vite que ça. Cela nous indique qu’elles ne sont pas tombées. Alors où sont-elles allé  ? Si elles étaient tombées vous auriez un amas énorme de décombres non ?


    Voyez comme je continue à dire « tomber » ! Je sais, après avoir lu votre livre, que ce n’est pas ce que je devais comprendre. J’utilise encore la terminologie qu’ils veulent nous voir utiliser.
     
    Votre livre montre des tas de photos prises le jour même quelques heures après et il y a un sujet dont je veux parler, ce sont les ‘’jumpers’’, ces images sont vraiment les pires de cette journée et nous devons faire abstraction de l’émotion pour en parler. J’ai pensé qu’ils sautaient parce qu’il faisait trop chaud, ou bien parce qu’ils ne pouvaient plus respirer. L’histoire de la grenouille dans la casserole nous dit que la grenouille saute quand l’eau devient trop chaude, or, vous concluez différemment en vous basant sur le comportement de certains ‘’jumpers’’.


    Oui. Des pompiers ont dit qu’il pleuvait des gens, qu’il y avait partout des gens qui tombaient. Un pompier disait qu’il y avait environ 3 ou 4 personnes qui tombaient sur chaque côté de la tour, par minute. Prenons 3 personnes, ça fait 12 personnes qui sautent à chaque minute. Ça a duré 102 minutes en tout. Disons 100. Cela fait donc 1200 personnes et il y a eu 343 pompiers tués ce jour-là. Ça fait 1543. Savez-vous combien d’ADN différents ils ont trouvé ?
    Moins de 1600, un peu plus de 1500. Environ le même nombre de personnes identifiées. Identifiées en tant qu’ADN unique. Plus de 1500 personnes différentes.


    Est-ce que cet ADN a été récupéré dans les rues, quand ils avaient sauté ou bien récupéré dans les décombres ?

    Ce n’était pas spécifié mais cela concorde avec les ‘’jumpers’’. Il n’y avait rien des immeubles, pas de bureaux, pas de mobilier, pas de toilettes, et ça, c’est étrange car vous voyez toujours des morceaux de toilettes dans les dépotoirs, la porcelaine blanche et brillante est quasiment indestructible alors pourquoi on n’en retrouve pas?


    Si on calcule combien de toilettes par étage, on arrive à des centaines de w-c.

    Des milliers. La loi pour les immeubles varie selon le nombre de personnes par étage, j’avais calculé qu’il devait y en avoir à peu près 3000, on aurait du en trouver au moins 2000.


    Avant d’en venir au mobilier, je voudrais qu’on parle des gens. Certains d’entre eux, lorsqu’ils ont sauté ont pratiquement explosé quand ils ont touché le sol, on peut toujours dire que c’est la hauteur, ils avaient sauté au-delà du 80 ème étage, mais vous avez un point de vue différent.

    Oui, je peux vous donner des exemples. Lorsqu’une voiture qui roule à 120 km/h heurte un cerf et que le conducteur ne peut contrôler son véhicule, le cerf n’est pas pulvérisé pour autant, il est bousillé et il y a une chance sur 100 qu’il survive, tous ses membres endommagés ou non restent en place. Vous n’avez pas un morceau de peau ici, une cellule de muscle là ou un morceau de bois ailleurs. Le cerf est entier même brisé, dans un seul endroit.

    Il y a aussi les survivants d’accidents de saut en parachute quand celui-ci ne s’ouvre pas. Il y a aussi ce cas : Quelques années après le 11 septembre, un laveur de carreaux à New-York est tombé du 47 ième étage, il est resté dans le coma quelque temps, c’était en novembre ou décembre, je ne me souviens pas mais début janvier il est sorti de l’hôpital pour un centre de rééducation physique et quand il est sorti, il avait complètement récupéré.
     

    Il était tombé sur le trottoir ?

    Oui. Il lavait les carreaux, il était sur sa plate-forme, c’était une chute droite et il est tombé au sol, entier, il n’a pas éclaté en laissant un morceau de main  ou de peau ici et là comme ce que nous avons autour du WTC.

    Il y a une photo qui a attiré mon attention. Je ne sais pas pourquoi et je ne force pas les données pour qu’elles me parlent. Les données vous parlent lorsque vous êtes prêts à les entendre et elles vous disent ce qui s’est passé. Je ne savais pas ce que cette image disait mais il y avait quelque chose dedans qui essayait de me dire quelque chose. Puis un jour j’ai entendu. C’était cet homme à l’extérieur du 105 ème étage qui se tenait avec une main et un pied et qui retirait son pantalon. J’ en ai remarqué plusieurs autres quelques fenêtres plus loin qui n’avaient pas de chemise ou pas de pantalon. Pourquoi quelqu’un cherche à se dévêtir alors qu’il est accroché à une fenêtre au 105 ème étage ?


    Parce qu’il fait chaud ?


    C’est la première pensée qui vient. Mais alors les vêtements les protègeraient d’une chaleur trop importante, comme un gant de cuisine pour chercher un plat dans le four. Je me suis demandé ce que j’aurais fait si j’avais été là-haut…je serais allée aux toilettes pour asperger d’eau tous mes vêtements, m’entourer la tête d’une chemise trempée et espérer trouver une sortie. Même s’il y a de la fumée et que c’est la raison pour se tenir à l’extérieur, il doit y avoir quelque chose qui affecte les vêtements.
    Des champs énergétiques différents peuvent causer cela, nous le savons. Vous avez entendu parler du système de contrôle d’une foule, comme envoyer des micros ondes sur une foule pour  faire ressentir aux gens qu’ils ont chaud et donc se déshabillent.

     
    Oui, ils utilisent cela dans les prisons.

    Au début je me suis demandé s’ils ne faisaient pas quelque chose de ce genre pour que les gens sautent afin qu’ils aient des victimes, c’était une idée mais ensuite j’ai pensé : Et si ce quelque chose qui faisait les gens se dévêtir faisait partie de l’arme elle-même ? S’il y avait un champ d’énergie à l’intérieur de l’immeuble, immeuble encastré dans cette matrice de colonnes d’acier à l’extérieur tout autour, ce qui peut-être sert à contenir ce quelque chose à l’intérieur ?
     
    J’ai vraiment senti une connexion avec cet homme, c’était comme s’il m’avait parlé et avait besoin que son histoire soit entendue, à sa place, je l’aurais voulu et je tiens la promesse que je lui ai faite.


    Dites-nous en plus .. comment sentiez-vous qu’il vous parlait ?

    Hé bien le fait qu’il retire son pantalon en s’accrochant d’une main à la fenêtre du 105 ème étage. Cela vous laisse peu de choix, peu de conclusions pour expliquer ce qui le motive à faire cela. Et vous voyez en haut et en bas…. quand j’ai vu cette photo la première fois je n’ai pas tout de suite vu que parmi ces ‘’jumpers’’ il y en avait beaucoup qui n’avaient pas leur chemise ou leur pantalon. Quand j’ai vraiment vu, je me suis dit : Pourquoi ils sont si nombreux sans leurs vêtements ? Une photo montre un homme qui est en chute le long de la tour à environ 33 m, un vêtement traine au bout de son pied comme s’il n’avait pas fini de retirer son pantalon.


    C’est comme un réflexe involontaire en quelque sorte ? À l’intérieur les gens sentent cette chaleur qui vient de leurs vêtements parce que les arrosages automatiques probablement déclenchés les ont mouillés et…

    Je n’ai pas la preuve de cela mais ce sont les possibilités auxquelles je pense. Quoiqu’il en soit, il est très probable que les gens étaient mouillés, à cause des pulvérisations automatiques déclenchées en urgence ou bien à cause de leur propre sueur.


    Comme le syndrome de la grenouille dans l’eau bouillante ?  Même s’il y avait le feu à l’extérieur de la casserole sa réaction serait de sauter parce qu’elle ne peut plus supporter la chaleur de l’intérieur.

    Ça peut être autre chose…comme un champ de force.


    C’est comme si ils avaient voulu que toutes ces personnes sautent, j’aime pas le dire,  mais créer un effet dramatique supplémentaire pour montrer le grand nombre de ‘’jumpers’’  et comment ces islamistes ont fait ça aux États-Unis etc…

    Cela peut aussi avoir été une couverture. Dans l’heure qui suit on voit des morceaux d’immeuble qui descendent, des morceaux de peau humaine qui tombent du ciel, des morceaux… tout se désintégrait dans ce volume d’espace et ce n’était pas comme s’il pleuvait des gens mais comme s’il neigeait des gens, c’est un peu trop imagé, désolée.


    C’est ok. Nous devons parler de preuves et si les preuves sont imagées, soit. Quand vous avez des papiers qui volent partout et que vous ne pouvez voir aucun morceau de wc, de bureau ni rien d’autre..si ce champ énergétique a pulvérisé les tours, quel effet a-t-il sur les êtres humains ? Certains d’entre eux explosaient dans l’air au cours de leur chute. Qu’est ce qui peut causer cela ?

    Ce doit être un champ d’énergie. Sans même dire de quelle énergie il s’agit, quelque chose n’est pas comme cela devrait être normalement dans ce volume d’espace.


    Est-ce que ça peut se produire dans l’air,  en plein vol sans affecter les gens qui observent au sol ?

    Vous pouvez avoir des champs d’énergie très localisés. Après tout, qu’est-ce que l’énergie dans la fréquence optique ? La lumière. Et les supports photographiques ont de la lumière et des endroits sombres. Vous pouvez contrôler les champs énergétiques de façon très délimitée.


    J’essaie juste de comprendre parce que c’est difficile et je pense à cette citation d’Arthur.C.Clarke, je sais que vous l’avez incluse dans votre livre : ‘’Toute technologie suffisamment avancée devient impossible à distinguer de la magie.’’ Et c’est bien ce que l’on voit ici…presque de la magie.  Le chapitre suivant s’appelle ‘’le pouvoir de la suggestion’’. Si nous ne savons rien d’une nouvelle technologie et que nous ne pouvons pas la comprendre, nous pensons que c’est magique. Nous essayons de trouver un sens à ce que nous voyons  et à ce que l’on nous dit. Nous pensions que nous connaissions ce que l’on voyait. Qu’avons-nous réellement vu, Dr. Wood ?

    Nous devons voir avec nos yeux, pas avec ce qu’on nous dit de voir et cela est un défi pour nous. La plupart des gens voient ce à quoi ils s’attendent. Il y a une autre citation là-dessus. Sur les gens qui voient ce qu’ils veulent voir ou bien voient ce que la prudence consensuelle les pousse à voir, ou ce que leurs expériences leur disent de voir. C’est très bien dit par Vincent Bugliosi. La magie fonctionne avec des attentes, celles-ci sont construites de façon à ce que vous voyez ce qu’on vous incite à voir et vous ne voyez pas ce qui est fait avec l’autre main. Et si des gens voient en dehors de la bulle dans laquelle ils sont supposés voir ils sont rejetés jusqu’à ce qu’ils soient inclus avec la foule. Ou bien ils se taisent.


    C’est pourquoi depuis le premier jour le président Bush a dit : ‘’ Vous êtes avec nous ou avec les terroristes.’’
    Les infos ce jour-là ont laissé parler des experts qui nous disaient à quel point la chaleur était importante partout, y compris dans le sous-sol profond des tours, dans ce qu’on appelle la baignoire.  C’est quoi exactement ?


    Si les tours sont tombées, il y a dû y avoir un bruit sourd au sol et un signal sismique et …il n’y en a presque pas. J’ai utilisé le Seattle Kingdome pour la comparaison car il a causé le même impact quand il a été détruit par une démolition contrôlée. Mais les tours du WTC représentaient 30 fois plus d’énergie potentielle, le Kingdome était une coquille vide, un cylindre avec un toit,  haut de 250 pieds alors que les tours en faisaient 1,368.

    Une des tours a causé le même signal sismique, l’autre un signal plus faible encore. Alors quelle part du bâtiment disparu faudrait-il pour causer le même signal sismique en tombant ? J’ai calculé que si vous pulvérisiez tout le haut de la Tour Sud en laissant intact les 16 étages inférieurs, vous obtiendriez le signal sismique que nous avons eu. Seuls, les 16 étages inférieurs tombant au sol causeraient ce signal. Qu’en est-il des autres étages ? Il y en a 94 autres qui sont tombés ? j’ai pensé : Qu’arriverait-ils si ces 94 étages étaient tombés ? Un impact autrement plus important.

    Examinons sur quoi reposent les Tours. De la roche. Mais ils ont dû construire cette baignoire autour, c’est comme une digue qui retient les eaux de l’Hudson River car en fait les Tours sont construites dans l’Hudson River avec ce mur qui retient l’eau tout autour. Ils ont transporté des camions et des camions de terre pour avoir plus de terrain et les immeubles se trouvent 70 pieds plus bas que le niveau de la nappe phréatique. Pensez à ce qui se produirait si vous démolissiez les Tours et qu’elles tombent dans cette baignoire en brisant des parties du mur ?

    Vous auriez les PATH trains qui roulent sous l’Hudson, venant du New-Jersey, avec en plus les métros connectés, qui finiraient dans la baignoire… sous 220 étages de débris, vous auriez aussi une inondation de tout le bas de Manhattan… C’est ce que nous ne voulons pas voir, sous aucun prétexte mais les terroristes seraient ravis, non ?

    Si les Tours étaient tombées au sol vous auriez eu une montagne de débris correspondante à leur hauteur. Ça n’est pas le cas. Il n’y a pas eu 220 étages de gravats. Et si elles étaient tombées, cela aurait détruit les murs de la baignoire construits sur le périmètre des Tours. Si vous heurtez ça avec un immeuble de 500,000 tonnes, puis un second immeuble de 500,000 tonnes, la baignoire se brise et c’est l’inondation de Manhattan Sud, Wall Street…



    mur de la baignoire à droite pendant la construction






    Sous-sol intact après ‘’l’effondrement’’ de 110 étages.



    C’est la structure la plus grande jamais construite qui soit tombée ou pulvérisée n’est-ce pas ?

    Je dis réduite en poussière , j’utilise des mots nouveaux pour décrire un nouveau phénomène. Si vous ne savez pas ce qu’est exactement ce que vous étudiez, n’utilisez pas des mots qui sont associés à des phénomènes connus. Nous savons ce qu’est la pulvérisation, nous ne savons pas ce que nous avons ici avec la disparition des tours.


    Quelle est la différence entre ‘’pulvériser’’ et ‘’réduire en poussière’’
     
    ‘’Pulvériser, c’est écraser. Vous n’arrivez qu’à une certaine taille de particules parce que la ‘’poussièrisation’ ’est un nouveau terme pour un nouveau phénomène qui n’est pas défini et donc peut vouloir dire une taille ou une autre. Si l’on découvre que c’est de la poussière composée de particules d’une dimension inférieure au micron, c’est comment je définirai la ‘poussièrisation’’. Je le définis un peu comme le procédé qui consiste à réduire en poussière une structure solide en plein air. Pulvériser serait comme fracasser quelque chose avec un marteau ou contre un support.


    La théorie de la démolition contrôlée, des bombes dans l’immeuble,… Il faut beaucoup d’explosifs et de préparation, n’est-ce pas ?  Et les chiens renifleurs peuvent repérer ça…

    Oui, et les bombes ont une durée de vie particulière  que vous devez bien connaitre afin qu’elles fassent ce que vous voulez obtenir. Comment fait-on pour les faire exploser à distance pour un immeuble de 110 étages ? Combien de bombes par étage ? Combien de signaux différents à Manhattan ? Ajoutons la proximité des Tours, faire qu’elles ne tombent pas l’une sur l’autre.


    Cette théorie des bombes dans les tours ne cesse de prendre du momentum, ça n’arrête pas.

    Parce que personne n’y pense sérieusement. C’est comme une religion. Ils rejoignent le train en marche. Ils doivent réaliser qu’ils sont doublement trompés avant de quitter ce train. Il y a l’histoire officielle et celle des bombes.
    Je me suis demandé si le but était de les amener à reconsidérer l’histoire officielle, c’est souvent le cas quand vous avez des débats qui offrent  des faux choix.


    Il y a l’histoire officielle et puis une opposition qui a sa propre version.

    Oui, la version alternative officielle.
     

    Exactement. Laissez moi jouer l’avocat du diable pour les gens qui pensent toujours que des bombes ont causé un effondrement des tours. Parlons de la thermite et des armes nucléaires miniaturisées. Quels problèmes voyez-vous avec cette théorie ?

    Pouvez-vous diriger des mini-nukes ? Ce que j’appelle une arme à énergie dirigée est de l’énergie qui est dirigée, de l’énergie utilisée en tant qu’arme sur une cible précise. Vous pouvez avoir des armes qui impliquent de l’énergie mais elle n’est pas dirigée. Il faut regarder les preuves. Les bombes nucléaires ont une capacité thermique. Vous avez partout des papiers qui ne sont pas brulés. Avec une forte chaleur, il suffit de peu pour qu’un papier s’enflamme, c’est ainsi que vous allumez un feu, vous brulez du papier pour bruler quelque chose de plus important.


    On parle de bombes nucléaires miniatures, pas de la thermite dont je veux parler plus tard.

    Oui.  Les bombes font BOUM. Une bombe avec suffisamment d’énergie pour détruire tous ces matériaux devrait faire un sacré big boum et parlons alors à nouveau de la baignoire… rien qu’avec la gravitation…même s’il y avait de la TNT, ou du RDX, ça va toujours arriver au sol en produisant un grondement sismique. Les bombes explosent un bâtiment en mille morceaux et ceux-ci sont projetés au sol avec force.
    Une démolition contrôlée coupe l’immeuble de ses supports et le fait sauter quand il touche le sol, si nous regardons ce qui s’est passé ce jour-là, nous avions de l’acier qui volait dans les airs en quittant la tour et qui n’est jamais arrivé en bas, ça ressemblait à de la crème glacée qui fondait en plein vol pour se transformer en poussière à mi-chemin. Les bombes ne causent pas cela. De toute façon, ce qui génère de la chaleur aurait brulé les papiers.



    "poussièrisation"


    Je pense à Timothy Mc Veigh, 1995, Oklahoma City bombing. La camionnette pleine d’engrais qui stationnait là.  Est-il possible que la technologie qui a réduit les tours en poussière ait été utilisée en 95 dans l’immeuble du FBI à Oklahoma city  ?

    Il y a eu des découpages cylindriques dans cet immeuble. Une bombe de cette nature au niveau de la rue ne crée pas des découpes cylindriques du toit au sol dans un immeuble. Ce qui m’amène à parler des voitures grillées. Il y avait des voitures grillées près du Murrah Building (Oklahoma) et ça me rappelle drôlement les voitures trouvées à quelques pâtés de maison du WTC, elles semblent avoir brulé de façon spontanée ou ont connu divers feux bizarres, les coffres et capots étaient ouverts et parfois les poignées de porte étaient brulées avec le reste intact.





    A cause du matériau des poignées ?

    Je ne connais pas la nature du matériau…on n’a pas besoin de savoir de quoi elles sont faites, nous voyons un modèle qui s’exprime…quelle que soit la cause ou ce que c’est, ça aime manger les poignées de porte et les moteurs. Il y a certains types de matériau que ça aime détruire en premier. Ça n’est pas conventionnel. Quelque chose qui n’attaque pas le papier mais qui transforme un moteur en poudre ?


    Vous aviez remarqué une ligne abrupte comme une démarcation sur une voiture qui était grillée d’un seul côté, le reste de la voiture étant intacte, comment est-ce possible ?

    Le devant de la voiture de police est complètement bousillé, grillé, totalement irréparable. La portière coté passager est entièrement grillée et la portière arrière du même coté est en parfaite condition, comme neuve, avec cette brusque ligne entre les portes. Pourquoi est-ce différent d’un coté à l’autre de cette ligne ? Il y a un joint d’étanchéité autour des portes, il est intact. Est-ce qu’il y a quelque chose qui est conducteur dans le métal et ne l’est pas dans un joint de caoutchouc ?

    Et de l’autre coté de la voiture, le gauche, vous avez l’arrière grillé excepté pour un endroit cylindrique, appelé la tache de cire. C’est comme si on développait une photo dans la pièce noire et qu’on évite d’exposer cet endroit précis. L’énergie optique se termine de façon abrupte, c’est la photo de cette voiture avec cette tache cirée qui m’a fait penser à une sorte d’interférométrie.











    J’ai vu des photos de voitures qui étaient à l’intérieur, elles étaient brulées et trouées mais la ceinture de sécurité était intacte…

    Ah celle-là…oui, on voit le tissu des sièges, on voit beaucoup de choses qui ne sont pas en métal, tout est sale mais intact. C’est quelque chose qui affecte un matériau et pas un autre, ce n’est pas de la chaleur au sens habituel. Même avec les revêtements traités contre le feu, vous auriez de la fumée, des décolorations, cette ceinture de sécurité bleue est comme neuve.


    Si ce qui a causé ça n’était pas chaud, quelle est la cause du feu qui était apparemment chaud et qui a peut-être causé ces explosions ?

    J’hésite à appeler ça du feu…ce qui semble être du feu, ce qui semble être une combustion spontanée. Nous ne savons pas réellement, ça ressemble à du feu mais si vous supposez qu’une chose est ce à quoi elle ressemble parce que vous l’associez à vos connaissances précédentes, cette supposition vous donne une réponse mais vous empêche de voir différemment.

    Si vous regardez, vous voyez que le papier ne brule pas, les feuilles des arbres sont intactes, alors qu’est-ce que c’est ? Il y a le témoignage d’un pompier qui a dit : Tout d’abord l’eau n’a eu aucun effet sur ces voitures. On essayait d’éteindre le feu des voitures mais l’eau n’avait aucun effet. C’est étrange : ce que c’est devient un feu mais au départ c’est autre chose. Vous commencez à regarder vers cet autre chose et vous vous posez des questions.

    Une autre bizarrerie : Les gens ont vu ce truc orange qui sortait de la fenêtre de l’une des tours. Ils ont conclu : métal en fusion. C’est une supposition, on ne peut pas dire ce que c’est, mais si vous dites ‘’c’est chaud’’  et ‘’ça brille parce que c’est chaud’’, hé bien ça pourrait être n’importe quel matériau parce que tous les matériaux brillent quand ils sont chauds. Ils assument que parce que c’est brillant c’est forcément chaud. Non ! La chaleur fait briller mais tout ce qui brille n’est pas chaud.
    Le meilleur exemple est l’ampoule incandescente versus fluorescente. Qu’est-ce qui brille dans une lampe fluorescente ? Plasma. C’est un plasma et les ions changent. On ne peut pas éliminer qu’il y a un effet de plasma, une sorte de champ énergétique bizarre est déclenché par quelque chose.


    C’est une partie du livre dont nous parlerons par la suite car avant je voudrais parler de la thermite. Quel en est l’usage et pourquoi vous pensez qu’il n’y a pas eu utilisation de thermite le 11 septembre ?

    La thermite ne transforme pas les immeubles en poussière. Ils ont trouvé des particules de fer et des particules d’aluminium dans les poussières et ce sont les ingrédients pour obtenir une mixture de thermite. L’armée utilise de la thermite pour brûler rapidement des documents top-secret en cas d’urgence, ils jettent une grenade de thermite et ça brûle instantanément tous les papiers.  La thermite sert également pour raccorder les rails ferroviaires. La thermite fait fondre les matériaux et provoque des étincelles.




    Comment ça s’allume ?


    C’est difficile à allumer, il faut de très fortes températures et une fois démarré c’est très très chaud. S’il y avait eu de la thermite nous n’aurions pas eu tous ces papiers volants qui sortaient des immeubles.
    Les avions, s’il y en a eu, n’auraient probablement  pas été assez chauds pour l’enflammer. Comment coordonner…voyons, 59 colonnes à chaque étage, sur 4 cotés, ça fait 236 colonnes extérieures, 47 intérieures, pour 110 étages ça fait une sacrée coordination à exécuter dans des temps extrêmement précis. La thermite n’est pas utilisée dans les démolitions contrôlées parce qu’on ne peut pas la contrôler ainsi. De plus il en aurait fallu des milliers de tonnes.

    La seule affirmation est qu’ils ont trouvé ces 2 ingrédients dans la poussière, or il y avait aussi du sucre,  -restaurant Windows on the World-, Il devait y avoir du blé, de la farine…ça éclate en flammes, vous avez entendu parler des ascenseurs à grains qui explosent et prennent feu à cause de la poussière, les nano particules explosent dans la poussière. Il y avait aussi du chocolat dans la poussière, on ne peut dire pour autant que ce sont des chocolate chip cookies qui ont détruit les tours ! C’est la même logique.
     
    Vous pouvez aussi trouver des éléments qui font de la thermite, comme du fer et de l’aluminium, ça ne veut pas dire que la thermite est responsable. Il faudrait démontrer que la thermite peut transformer un immeuble en poussière parce que c’est ce qui s’est passé. Vous devez aussi montrer que c’est unique. Voyons de quoi étaient faites les tours ? Des poutres d’acier et des colonnes revêtues d’aluminium. Si la poussière d’acier, d’alu et de fer ne faisait pas partie des preuves, nous aurions quelque chose de plus inquiétant encore…Mais là nous avons exactement ce que nous devrions avoir. Ce sont les matériaux de l’immeuble.

    Cet énorme nuage de poussière qui descend et s’engouffre dans les rues étroites en recouvrant les passants n’est même pas chaude, une fois le nuage passé vous voyez les gens qui ne sont pas brulés. Certains ont dit que la poussière était plus fraiche que l’air ambiant.

    admn : l'image n'est plus disponible


    Les gens continuent à dire que c’est la thermite parce que les jours suivants il y avait toujours de la fumée et de la chaleur s’évacuait des sous-sols.  Qu’en pensez-vous ?

    Je continue avec les preuves que je conserve, il y a des tas de photos qui montrent des gens les pieds dans l’eau, la température est soi-disant de 1200 ° ou 800 °, une photo montre un homme avec de l’eau jusqu’aux genoux. Au dessus de 212 ° l’eau devient de la vapeur et s’accroit en volume 1600 fois. La vapeur a besoin de beaucoup plus de place.




    J’aimerais maintenant éclaircir ces rumeurs de ‘’ray beams projetés de l’espace’’ que l’on entend dans vos interviews, de la part de ceux qui ne cessent de répéter cette rengaine afin que le spectateur se détourne de ce que vous avez à partager.

    Je ne parle pas de ray beams from space je parle d’effets de champs énergétiques. Une énergie qui est dirigée et utilisée comme une arme. J’ai assisté à une démonstration de cette physique conduite par John Hutchinson Il n’utilise ni ‘’ray beams’’ ni  ‘’space beams’’. Je n’ai pas formulé ce que c’est et je n’exagère pas ce que je connais, je ne parle que des preuves.

    C’est une forme d’énergie dirigée et utilisée comme arme, ce qui implique l’interférence d’énergies de types différents. J’en vois des exemples, de plus en plus. Si c’est la technologie classifiée de quelqu’un, on ne sait pas qui, alors il y a des chances pour que le nom de cette technologie n’existe pas dans le domaine public. On n’a donc pas de nom pour en parler. Au lieu de nommer la technologie je pense qu’il est plus important de la comprendre parce que quand vous la comprenez ce n’est plus de la magie.



    Source (la source de cette interview de 2 h. en anglais est maintenant disponible uniquement sur abonnement) 

    Site du livre
    Site de recherches, photos annotées.
    « Modifié: 31 Mai 2015 à 00:00:07 par katchina »
    IP archivée

    mistigrigri

    • ***
    • Hors ligne Hors ligne
    • Messages: 2032
    Dr. Judy Wood : 11 Septembre 2001 - DISCUSSION
    « Réponse #2 le: 26 Mars 2013 à 11:56:37 »

    Merci c'est passionnant et terrifiant !  :-\
    « Modifié: 17 Avril 2013 à 19:11:07 par katchina »
    IP archivée

    Lysalan

    • Hors ligne Hors ligne
    • Messages: 7
    Re : Re : Dr. Judy Wood : 11 Septembre 2001
    « Réponse #3 le: 28 Mars 2013 à 18:55:47 »

    Merci pour la retranscription de cette interview...Ce qui y est dit est vraiment très impressionnant !
    IP archivée

    m4tt

    • ****
    • Hors ligne Hors ligne
    • Messages: 264
    Re : Re : Dr. Judy Wood : 11 Septembre 2001
    « Réponse #4 le: 28 Mars 2013 à 23:31:06 »

    Merci Diouf pour ce sujet ;)
    Continue à faire évoluer ce topic autant que faire se peut :)
    IP archivée

    Erquy64

    • **
    • Hors ligne Hors ligne
    • Messages: 33
    Re : Re : Dr. Judy Wood : 11 Septembre 2001
    « Réponse #5 le: 29 Mars 2013 à 15:53:56 »

    L’hypothèse de Judy Wood est tout à fait séduisante et certains fait décrits troublants
    Les expériences de hutchinson semblent par ailleurs passionnantes
    (ondes scalaires Tesla, armes scalaires (américains et russes en auraient déjà la maitrise?..), énergie du vide...
    tout ceci peut introduire des perspectives qui donne le vertige...)
    Néanmoins elle écarte à mon sens un peu trop facilement les hautes températures pourtant constatées directement et indirectement
    Je vous invite à lire ce document: http://www.darksideofgravity.com/Metal_fondu.pdf
    Alors, arme exotique, explosifs calorigènes (pas nécessairement thermate(ite))...?
    Peut être les deux, le saurons nous un jour?
    IP archivée

    Diouf

    • Membre d'honneur
    • *******
    • Hors ligne Hors ligne
    • Messages: 5946
    Re : Dr. Judy Wood : 11 Septembre 2001 - DISCUSSION
    « Réponse #6 le: 17 Avril 2013 à 21:08:51 »

    Voici ce qu'elle dit de ces fortes températures...



    Il n'y a pas de preuves physiques visibles  de feux sur le site du WTC après le 11 sept. Par contre, il y a eu et cela continue , des preuves de fumées, ce qui correspond à une dissociation moléculaire.




    La principale conduite d'eau a cédé.
    Vapeur d'eau ? photo du 12 sept 01 ?
    Si cela était de la vapeur d'eau ces pompiers auraient été cuits. Si c'était aussi chaud qu'un grill les gens seraient carbonisés. Leurs tuyaux d'arrosage auraient fondu...









    Metal en fusion
    Page de gauche prise après une fuite. Ce que l'on peut prendre pour de la vapeur d'eau n'en est pas, à droite on voit les gens marcher dans l'eau.
    « Modifié: 15 Juillet 2014 à 22:00:56 par Diouf »
    IP archivée

    mistigrigri

    • ***
    • Hors ligne Hors ligne
    • Messages: 2032
    Re : Dr. Judy Wood : 11 Septembre 2001 - DISCUSSION
    « Réponse #7 le: 17 Avril 2013 à 23:06:56 »

    un article pas très récent (2011) mais intéressant de John Lash  traduit par Dominique Guillet sur le site Liberterre : une réflexion sur l'énergie libre à partir de la théorie de Judy Wood  sur le 911  mise en rapport avec les crop-circles :
    http://www.liberterre.fr/metahistoire/telestique/sorcierscrop-circles.html
    IP archivée

    Diouf

    • Membre d'honneur
    • *******
    • Hors ligne Hors ligne
    • Messages: 5946
    Dr. Judy Wood : Poussièrisation...
    « Réponse #8 le: 18 Avril 2013 à 00:42:55 »

    Dr. Judy Wood : 11 septembre 2001

    2/6

    Les échantillons de John Hutchinson sont intéressants car ils sont froids au toucher comme si l’énergie en était sortie. Y a-t-il une relation avec la fusion froide ?

    Je le pense. Qu’est-ce que la fusion froide ? C’est un terme qui ridiculise la LENR [low energy nuclear reaction] afin que les gens s’en détournent. Ça a été mis de coté pendant 20 ans. Nous avons eu une transmutation au WTC. L’effet Hutchinson provoque aussi des transmutations. Tout cela est lié à l’énergie libre.


    Nous reviendrons aux essais de John Hutchinson. Qu’est-ce que la transmutation ?

    C’est changer un élément en un autre. Par exemple, dans la table des éléments le cuivre est voisin du zinc. Si vous ajoutez un proton au cuivre, vous obtenez du zinc. Si vous trouvez des restes d’un évènement bizarre où les matériaux ont changé, il y a eu transmutation et il est temps de se poser des questions.


    Poussièrisation et Lévitation

    Le chapitre suivant est l’un des plus importants puisqu’il concerne ce qui s’est produit pour les tours. Le public le comprend difficilement puisque la raison ordinaire lui dit qu’il est impossible de réduire un immeuble en poussière.

    Parce que nous avons appris à croire cela impossible. C’est difficile car le 20 heures ne nous parle pas des technologies, ça ne veut pas dire qu’elles n’existent pas.


    Tout à fait.Dans votre livre vous appelez ce chapitre « poussièrisation ». Lorsqu’un journaliste a demandé au gouverneur Pataki ce qui était arrivé au béton, il a répondu : «  Le béton a été pulvérisé !  J’étais là le mardi matin et c’était comme si vous étiez sur une planète inconnue. Tout le bas de Manhattan, pas seulement le site mais tout le sud, de l’Hudson à l’East River, n’était que de la poussière, de 5 à 8 cm d’épaisseur. Le béton a été pulvérisé. »
    Comment on pulvérise des immeubles ?


    Par la dissociation moléculaire. J’ai appelé ce que je voyais des ‘’fuzzballs ‘’ [amas cotonneux]…là aussi j’ai inventé un mot jusqu’à ce que je sache ce que c’est…vous voyez la poussière atterrir puis très vite elle se dépose et vous voyez un ciel clair puis vous remarquez qu’elle commence à monter du sol. Qu’est-ce que cela vous raconte ?

    La poussière fine ne peut pas atterrir si rapidement, c’est de la poussière épaisse qui atterrit et qui continue à se transformer pour devenir de la poussière très fine qui s’élève peu à peu.  Vous la voyez s’élever autour des pieds des gens, c’est comme une sorte de brume que j’appelle fuzzballs. Il y a la photo d’un homme qui rentre chez lui, son attaché case à la main, une pendule dans l’arrière plan indique « 10.14 am », autrement dit, 15 minutes après que la tour 2  ait fait pouf et 15 minutes avant que la tour 1 fasse de même. C’est un laps de temps vraiment court pour que la poussière ait eu le temps de se déposer et vous voyez qu’autour de ses pieds  il y a comme une sorte de brume  alors qu’au-dessus de ses genoux c’est dégagé.





    Si la poussière monte si rapidement comment s’est-elle d’abord déposée au sol si vite ? Vous y pensez davantage et réalisez que ce truc continue à se dissocier. C’est comme si chaque morceau de matériau se divise en 2 et continue de se diviser en 2…et devient de plus en plus fin, encore et encore plus fin…la taille de ces particules mesurées 1 mois après est la taille de l’ADN, la taille d’un globule rouge. Les gens qui travaillaient sur et autour du site ont respiré ces particules…ça fait froid dans le dos…inspiré directement dans leur propre circulation sanguine.


    L’EPA a dit que c’était ok de respirer l’air…[Environmental Protection Agency]

    Oui. Nous croyons tout ce qu’ils nous disent. Aux infos le soir nous n’entendons rien des technologies disponibles mais nous avons autour de nous des preuves de cette technologie. Nous les voyons ces preuves mais nous devons appliquer et assembler ce que nous voyons avec ce que nous avons vu avant. C’est aussi ce que j’ai essayé de faire dans le livre.

    C’est comme les lampes fluorescentes, nous savons qu’elles luisent et qu’elles ne sont pas chaudes.  Nous avons beaucoup d’exemples ordinaires…comme lorsque les gens disent Il n’y a pas assez d’énergie pour transformer ces tours en poudre, c’est donc impossible… hé bien, les tours sont toujours là ? Il faut commencer par les preuves laissées en évidence. C’est arrivé, alors quelle que soit la quantité d’énergie nécessaire, il y en a eu assez pour produire ce résultat.

    Mes détracteurs ont aussi dit : Elle n’a pas calculé la quantité d’énergie qu’il aurait fallu…Est-ce que ce critère est le facteur qui détermine si les tours sont là ou si elles ont disparu ?
    Ça me fait penser à cet autre exemple où les gens ne font pas de calculs alors que la quantité d’énergie est énorme : ce sont les  tornades.
    Quand j’étais enfant nous avions traversé Topeka dans le Kansas, le lendemain du passage de la tornade en 1966. Je me souviens de la vision de cet immeuble de résidences coupé en 2, vous pouviez voir les objets sur la commode dans la chambre d’un appartement, le lit était fait, c’était étonnant…comment quelque chose pouvait trancher en 2 un immeuble comme ça ...mais la preuve était là, cet immeuble avait été tranché net. Nous le voyions donc c’était possible.
    On ne peut pas dire que Topeka fut dévastée à ce point parce qu’on n’avait pas calculé  si oui ou non une tornade pouvait déployer tant d’énergie, non. Comment une tornade peut-elle contenir tant d’énergie pour créer une telle destruction ?

    C’est pareil avec les ouragans et ce n’est pas juste du vent qui souffle. Avec ces 2 phénomènes on aperçoit d’autres manifestations semblables, comme une voiture posée sur un poteau télégraphique et qui ne présente aucune rayure ou éraflure.


    J’ai vu ça en 92 à Miami, on a tous vu des scènes de films ou des vidéos montrant des voitures soulevées dans les airs, des maisons aussi,  est-ce que c’est ce qui s’est produit ? Certaines de ces voitures étaient soulevées comme s’il y avait eu une tornade !

    On ne sait pas exactement ce qui s’est produit mais nous savons que ce phénomène existe. Peut-être qu’il y a plusieurs types différents d’énergie qui se confrontent et créent cet effet, nous avons aussi vu de la paille passer dans les arbres et on nous dit que la paille vole vite ! Ça n’a pas de sens mais les gens l’acceptent et passent à autre chose car ils font ce qu’on leur dit de penser. Il existe une technologie au sein de notre propre expérience que la science ne nous a pas expliquée.
    Si vous assemblez ce que vous avez vu, vous voyez cette technologie au WTC.


    Que dire des trous sur les autres immeubles de la rue, qu’est-ce qui cause cela ?

    Hé bien ils sont là…et c’est plutôt étrange qu’ils soient semblables…des découpes cylindriques jusqu’au sol, pas en dessous mais au ras du sol et ils sont vides. Des trouées uniformes. L’immeuble 4, pratiquement tout le corps de l’immeuble est manquant. Peu de gens en ont parlé. Il reste juste l’aile nord qui a été tranchée net comme avec un fil à couper le beurre.

    En fait la première fois que je l’ai vu, j’ai de suite pensé à l’image de Topeka…et les objets sur la commode. Dans ce qui restait de l’immeuble 4 vous pouviez voir sur le bureau de quelqu’un. Quel est le phénomène qui a pu couper si facilement un immeuble en laissant une partie intacte au point de laisser les documents sur le bureau de ce type ? C’est un champ énergétique qui produit des bizarreries.

    Il y a aussi ces pièces anciennes soulevées et enlevées par une tornade, elles n’étaient pas dans le nuage en forme d’entonnoir, elles étaient tout en haut dans les nuages et elles sont retombées toutes en même temps quelques kilomètres plus loin. Qu’est-ce qui les a fait léviter ? Dans ces exemples on dirait que la gravitation est annulée.


    Oui, on a vu des photos de voitures en lévitation mais c’est aussi le cas avec les jumpers ? perdaient-ils l’équilibre car ils flottaient presque dans les airs ?

    Oui. Je n’ai toujours pas vu une seule photo de l’un d’eux avec quelque chose dans les mains, ils ont tous les mains vides comme s’ils s’étaient trouvés dans l’espace soudainement.
    J’ai déjà parlé de l’un d’eux, sa photo m’avait semblé impossible parce qu’il est presque en bas, à environ 33 mètres du sol. Même s’il avait sauté d’en haut à la vitesse équivalente au record mondial pour un saut…j’ai utilisé un record olympique de 1906 afin d’avoir quelque chose de comparable à des chaussures de ville et à une personne en bonne forme physique, hé bien même ce record olympique n’aurait pu arriver si loin en sautant.


    Les médias n’avaient pas dit qu’on avait trouvé des morceaux de corps sur les toits des autres immeubles ?


    Ils l’ont dit, il y en avait aussi dans le tunnel, je me souviens qu’en 2004 une personne assise dans son jardin  avait reçu un bras sur les genoux. Alors pourquoi ? Où étaient ces restes pour qu’ils tombent du ciel ? je repense aux pièces…est-ce que ces parties de corps ont dérivé pendant quelques temps ? Je sais que ça semble bizarre mais pourquoi a-t-on continué pendant un moment d’avoir des choses qui tombaient du ciel ?

    David Henschaw le photographe se trouvait au pied de la tour sud, il voyait des gens sortir avec des plateaux de cafétéria au-dessus de la tête…j’ai des photos où l’on voit les gens traverser la rue en courant parce que des objets divers, des parties de corps humain leur tombent dessus. Si ‘’l’avion’’ a heurté la tour et a explosé, tout ça tombe très vite, vous n’avez pas le temps de retourner à l’intérieur pour prendre un plateau à la cafète puis sortir, le tenir au-dessus de votre tête et partir en courant. C’est donc une étrangeté de plus, ces choses qui tombent du ciel pendant un long moment.


    Croyez-vous qu’un avion se soit écrasé dans une tour ?

    On peut être certain qu’un avion normal n’est pas entré en collision avec un mur normal. C’est impossible. Je ne sais pas  mais il existe plusieurs possibilités y compris des images 3D projetées,  comme des hologrammes.


    Je discutais avec Andrew Johnson au sujet de l’avion, celui que nous avons tous vu sur les vidéos…cet avion a traversé la tour comme un couteau entre dans une motte de beurre chaud comme s’il n’y avait eu aucune résistance…comme si l’immeuble était fait de purée…

    On nous a dit que c’était un Boeing 767, mais le mur s’est dissous ou alors le mur était normal et c’est l’avion qui s’est évanoui …ou bien aucun des 2 n’était ce qu’on nous a dit, de toute façon l’histoire qu’ils nous ont donnée…ne colle pas. Ce bout d’aile supérieure encastré, c’est vraiment ce qui cloche…il y a toute une tranche, environ 12 cm de profondeur, qui est creuse, le seul poids que ce bout d’aile porte c’est la loupiote clignotante à l’extrémité, il n’y a même pas d’essence …comment ça peut traverser une poutre d’acier ?


    Exactement. Je sais que vous ne mentionnez pas le Pentagone mais, d’après votre expertise…


    Oh j’en parle mais pas dans le livre qui fait déjà 600 pages.
    Il y a plusieurs problèmes. Dans les avions, ce sont les queues qui tombent en premier lors d’un choc. J’ai une vidéo sur mon site qui montre un atterrissage brutal et la queue se détache de suite.


    Je sais que les moteurs d’avion sont en titane, alors pourquoi on ne trouve rien à coté de ce trou avant l’effondrement du mur, on ne voit pas non plus les restes des ailes…je parle du Pentagone, puis ils ont jeté des pneus pour nous faire croire qu’ils avaient trouvé quelque chose…


    Oui, pourquoi le caoutchouc des pneus a survécu alors que ce n’est pas le cas pour des moteurs en titane ? Pour le WTC, il y a une photo intéressante d’un train d’atterrissage dans une rue adjacente mais l’axe semble bien tordu, alors comment est-ce possible si le train était à sa place dans le corps de l’avion comme pour tous les avions en vol ? Il y a plusieurs bizarreries comme celle-ci mais avec le pouvoir de la suggestion….


    Comme pour le passeport de Mohammed Atta, soi-disant tombé de l’avion…ils nous prennent vraiment pour des imbéciles, franchement !

    Pris au dépourvu les gens le sont. Tout le monde a encaissé l’histoire parce qu’ils ne savent pas que penser et ils laissent quelqu’un d’autre penser pour eux et une fois ressassé dans la mémoire il est difficile de s’en débarrasser. La TV a dit aux téléspectateurs quelle était leur opinion.


    C’est pourquoi on l’appelle la télé subliminale et à chaque date anniversaire, BOUM, un autre 9/11 vous conditionne.

    Oui, il y a des techniques pour implanter des idées dans la population. Dans les jours qui ont suivi le 11 septembre il y a eu l’interview d’un ingénieur qui travaille au DEPS [Direct Energy Professional Society], Dick Cheney en est membre, cet ingénieur expert en explosifs, a dit : Sûr, ce sont des bombes qui ont provoqué ça. Cinq jours plus tard il s’est rétracté…puis il a reçu 85 millions de $ de subventions et là, le public pense : Ok, il a touché de l’argent en retirant sa déclaration sur la présence de bombes…donc il y avait des bombes. Un an avant il avait donné un cours sur les armes à énergie dirigée.



    Variations dans les feux de voitures


    Revenons aux voitures grillées. Tout d’abord les médias nous ont donné une explication pour la combustion spontanée des voitures, en ajoutant que les voitures grillées vues dans un parking aérien du quartier avaient été placées là pour un enlèvement plus tard.

    Ce n’est que pour débunker ce que je dis. Vous avez lu dans mon livre les témoignages des premières personnes interrogées. Lorsqu’une scène ne correspond pas aux expériences de quelqu’un la personne essaie de comprendre et un premier témoin n’arrivait pas à s’expliquer pourquoi ces voitures s’embrasaient spontanément dans FDR Drive, il a pensé qu’une boule de feu avait dû rouler jusque-là, c’était la seule explication. Il n’a pas dit qu’il avait vu une boule de feu, c’est ce qu’il présumait en essayant d’expliquer pourquoi la voiture qu’il regardait s’embrasait subitement.

    Dans le grand parking aérien près du WTC, toutes les voitures ont brulé, c’est même intéressant de voir quels modèles ont perdu leur moteur et  lesquels l’avaient toujours…tout cela dans un océan de papiers non brulés entre ces véhicules et le WTC.

    Si les gens veulent dire que ces voitures ont été déplacées ici, je me demande bien à quel moment car j’ai une série de photos des voitures dans ce parking avant qu’elles prennent feu, avant que les tours fassent pouf , puis pendant que le nuage épais de poussière les entoure, puis une photo montre de la fumée qui sort des voitures, puis enfin une photo des voitures grillées comme si le feu avait été éteint, puis 2 semaines plus tard quand elles sont toutes rouillées et sont enfin embarquées. Alors quand ont-elles été placées là ? Ces photos furent prises pendant l’évènement.


    Qu’est-ce qui peut aussi causer qu’une voiture se retrouve sur le toit d’une autre ?





    Avant d’avoir une explication je ne faisais qu’assembler des preuves sans essayer de voir des concordances et j’avais remarqué ce schéma :
    Si la voiture était retournée sur le coté avec le coté droit vers le ciel, elle était grillée. Si elle était à l’envers elle semblait en très bon état, comme neuve à part que les 4 roues étaient face au ciel. Une photo en montre une retournée sur le coté devant une voiture à l’envers et celle-ci est vraiment comme sortie du Salon de l’Auto avec pneus et enjoliveurs en parfaite condition, carrosserie impec alors que la voiture d’a coté est totalement bousillée ! C’est à ce stade de mes recherches que je suis tombée sur l’effet Hutchinson qui décrit que l’on obtient 2 cas de figure : lévitation ou perturbation. Les choses lévitent ou se démantèlent.

    Je pense avoir trouvé une explication pour ça. C’est comme si vous avez un champ magnétique et quelque chose à l’intérieur de celui-ci…vous pouvez l’écraser. Si quelque chose est plutôt sur le bord du champ ça va le lancer en l’air.


    Comme le pousser hors du champ ?

    Oui, c’est ça. Si une chose est entourée d’un champ magnétique vous pouvez l’écraser mais si elle est sur le bord et se trouve devant un espace échappatoire, elle sera éjectée, comme une conduction magnétique.


    N’est-ce pas ce qu’a démontré John Hutchinson avec une canette de Red Bull ?

    Il ne l’avait pas planifié. Ça arrive quelques fois, la canette part comme une fusée et une fois, la boite est restée et présentait un endroit grillé à l’intérieur.



    Tesla-Hutchinson Effect  -1-


    Qu’est-ce que l’effet Hutchinson ?

    Lorsque je suis tombée sur le site de John Hutchinson, j’en suis restée bouche bée … il y avait une corrélation parfaite entre ses photos et celles du WTC. L’effet Hutchinson c’est l’interférence d’énergies différentes comme par exemple un champ électrostatique qui interfère avec des ondes de fréquence radio ou des micro-ondes, ce n’est donc pas un seul type d’ondes et ces interférences sont une autre sorte de physique..elles causent des effets différents si bien que vous pourriez avoir un champ particulier au-dessus d’une ville entière, qui en soi ne fera rien mais vous pouvez interférer avec un endroit précis et là…il se passe quelque chose comme dans l’immeuble WTC 6  qui a eu ces trouées cylindriques jusqu’au sol.






    Les médias nous ont dit que des vents violents ont causé la lévitation de voitures.

    Je ne sais pas s’ils ont parlé des voitures retrouvées à l’envers, s’ils veulent dire que ce sont des vents violents alors pourquoi les arbres ont gardé leurs feuilles ?




    Si les soi-disant avions ont traversé  les tours au-dessus du 80 ème étage et que de la fumée noire sortait peu après, n’est-ce pas une preuve que le feu manquait d’oxygène et n’était donc pas suffisant pour faire fondre de l’acier ? Nous savons cela mais j’essaie de dire que si les feux étaient sur leur fin pourquoi la poussièrisation a causé tant de feux de voitures ?

    Bonne remarque pourquoi y a-t-il eu tant de feux en ville dans un périmètre de 800 mètres ? Une vue aérienne montre les toits des immeubles et les voitures de West Broadway toutes grillées. Les toits n’ont aucun débris, juste de la poussière et au niveau de la rue vous voyez des papiers partout et de la poudre. Qu’est-ce qui est tombé sur les voitures ? Le témoin qui voyait une voiture s’embraser subitement devant lui n’a pas été touché par quoi que ce soit et il n’a rien vu tomber sur la voiture. D’autres étaient en feu à l’intérieur et pas à l’extérieur… ?

    Les débunkers disent aussi : Toute la poussière est tombée, rien n’est remonté. Alors pourquoi il a fait nuit après que les tours fassent Pouf ? Qu’est-ce qui a couvert la lumière du soleil ? Un témoin a dit que les voitures qui brulaient l’aidaient à voir où il était.

    Source de la conversation (source maintenant disponible uniquement sur abonnement)
    Source des photographies

    à suivre...
    « Modifié: 11 Juillet 2014 à 18:11:41 par Diouf »
    IP archivée

    Diouf

    • Membre d'honneur
    • *******
    • Hors ligne Hors ligne
    • Messages: 5946
    Re : Dr. Judy Wood : 11 Septembre 2001 - DISCUSSION
    « Réponse #9 le: 18 Avril 2013 à 01:08:28 »

    un article pas très récent (2011) mais intéressant de John Lash  traduit par Dominique Guillet sur le site Liberterre : une réflexion sur l'énergie libre à partir de la théorie de Judy Wood  sur le 911  mise en rapport avec les crop-circles :
    http://www.liberterre.fr/metahistoire/telestique/sorcierscrop-circles.html

    C'est un fan de Judy Wood...comme le sont ceux qui ont étudié son livre (john Lear, presque tous les noms de Projet Camelot, du show Veritas,  etc...)

    Pour autant que je sache, le travail de Judy Wood dans son ouvrage “Where did the towers go?”constitue l’unique investigation scientifique extensive de tous les événements de 9/11 qui confère une explication claire et irréfutable de la manière dont cette destruction fut accomplie,
    Ah...j'adore... ;)

    La connection de cette énergie avec les crops circles est très probable, je ne me souviens pas des noms mais j'ai entendu que plusieurs chercheurs coté crops circles ont été assassinés ou suicidés.

    Quand J. Wood s'est présentée à la cour suprême lors de sa convocation pour la plainte qu'elle avait soumise contre les ''enquêteurs '' du NIST, le juge leur a d'abord dit : (elle était convoquée en même temps qu'un homme qui avait déposé une plainte au sujet des avions auxquels il ne croyait pas)  le juge qui les recevait tous les 2 leur a d'abord dit : You wanna die ?   Vous voulez mourir ?
    « Modifié: 15 Juillet 2014 à 22:04:43 par Diouf »
    IP archivée

    Diouf

    • Membre d'honneur
    • *******
    • Hors ligne Hors ligne
    • Messages: 5946
    Re : Dr. Judy Wood :Tesla-Hutchinson effect
    « Réponse #10 le: 19 Avril 2013 à 14:21:55 »

    Dr. Judy Wood : 11 septembre 2001

    3/6


    Tesla-Hutchinson Effect -2-

    ''Passons au chapitre le plus technique, il est très important car c’est la discussion de l’effet Tesla-Hutchinson. Décrivez-le nous de façon compréhensible pour tous.

    L’analogie serait celle d’une émulsion photographique. Vous voulez faire une photo sur ce morceau de papier, vous utilisez la lumière de l’image pour déclencher une réaction chimique dans l’émulsion photographique. Cela amplifie l’effet. Pour contrôler la réaction chimique vous créez des interférences avec la lumière et cela déclenche quelque chose en provoquant une réaction à la lumière.

    Pensez à une émulsion photographique comme à un espace avec un champ particulier d’énergie au-dessus, puis insérez une interférence, un autre signal, avec ce champ. L’effet se produira à l’endroit où aura eu lieu l’interférence.
    John Hutchinson utilise de l’électricité statique pour une partie de l’émulsion photographique, elle vient d’une bobine de Tesla ou d’un générateur Van de Graaff et pour créer une interférence il utilise un signal de fréquence radio ou plus exactement différents signaux. Une TV à l’ancienne avec les 2 antennes sur le dessus est un bon exemple d’interférence dans la vie quotidienne. Dés qu’un avion passe au-dessus, la réception de l’image est perturbée, c’est l’effet causé par cette interférence. Des signaux différents causent des effets différents.





    Ma spécialisation porte sur les interférences optiques et les effets que vous obtenez selon votre interaction avec les champs d’énergie. Vous pouvez avoir  des interférences constructives ou destructives selon votre interaction. Vous pouvez avoir une interférence à la fois constructive dans un endroit et destructive dans un autre.
    Les ondes scalaires sont un type d’arrangement où l’énergie ne sort pas de l’onde parce qu’elle s’annule à moins que cela soit voulu, auquel cas vous utilisez l’énergie et elle sera constructive ou destructive mais en s’annulant excepté pour l’endroit particulier choisi. L’énergie semble donc venir de …rien.

    C’est la même chose avec l’interférence de la lumière. Un étudiant m’avait donné un autre exemple qui clarifiera ce que je veux dire. Il m’avait expliqué qu’il faisait du design de systèmes audio. Il avait compris ce que je disais des interférences, il avait dit : Il faut concevoir le système exprès pour la pièce, sa taille et sa forme parce que vous avez des coins morts où les ondes sonores s’annulent et d’autres endroits où elles s’additionnent, c’est important d’avoir les speakers correctement placés.


    C’est probablement ce qu’on observe avec les voitures, dans certains endroits il y a eu une annulation de l’effet si bien que ces endroits n’ont pas été affectés.
    Vous avez aussi mentionné
    Ed Leedskalnin qui construisit son Coral Castle  en Floride au siècle dernier dans les années 20.

    Oui, il coupait des blocs de pierre et les transportaient seul. Certains blocs étaient 2 fois plus grands que les blocs les plus grands de la pyramide de Khéops. Probablement un mode de construction de cette pyramide. Il bougeait ses blocs quand personne ne pouvait le voir.  Je pense que John Hutchinson est un peu comme cet homme. C’est la compréhension de la réalité physique hors de la boite, hors de ce qu’on nous a appris. Cette réalité est là pour être vue. Vous-même l’avez vue cette physique…vous avez vu des voitures sur des poteaux télégraphiques. Il y a 2 ans, lors des tornades un témoin avait dit : je jure que je voyais les voitures flotter dans l’air. Ce n’est pas le vent qui cause cela.

    Il y a 100 ans N.Tesla savait tout cela, cette technologie existe que cela nous plaise ou non. Nous avons souvent parlé des victimes qui travaillaient sur son développement, ils sont suicidés.Nous savons que des gens travaillent dans leur garage, puis ils disparaissent ou sont suicidés si bien que travailler dans son coin ne mène à rien, mais si cette technologie est là, elle est là pour le monde entier, ouvrons les yeux et regardons. Regardez la photo de couverture de mon livre…il n’y a aucun doute que l’énergie libre en tant que technologie, existe.
    Si ce n’est plus un secret, le risque disparait, pensons à tout ce que cela changerait. Nous devons sortir d’une économie basée sur l’exploitation et la dépendance énergétique.


    Exemples de l’effet Tesla-Hutchinson, à gauche : produit par John Hutchinson et à droite : sur le site du WTC





    feux bizarres, les papiers, ne sont pas affectés





    poutre d’acier tordue





    fumées





    détérioration rapide, rouille sur les métaux.

     



    transmutation


     


    Le Tritium


    Une section du chapitre mentionne la découverte de tritium sur le site du WTC…pensez-vous qu’ils auraient pu garder secret l’accident de Tchernobyl ?

    J’ai une photo de la Terre qui montre tous les endroits où le tritium déposé par l’accident a été mesuré.  C’était une explosion et les matériaux radioactifs furent envoyés partout sur le globe terrestre. Vous ne pouvez donc pas garder un tel secret. Partout dans le monde les gens peuvent mesurer le taux de tritium. Au WTC, la quantité de tritium est très faible comparée à celle occasionnée par un accident nucléaire.

    Le tritium provient d’une réaction nucléaire. Lors des tests effectués dans les années 50, il y en a eu beaucoup tout autour de la planète, la demi-vie est courte, de 10 à 12 ans. J’ai commencé à étudier ce qui se dégage d’évènements différents. Tout d’abord, les fuites qui viennent des centrales nucléaires, puis les essais nucléaires dans l’atmosphère…il y a les niveaux au sol, dans les grands lacs, et il y a ce qui s’est passé au WTC et aussi ce que l’on obtient avec la fusion froide. Celle-ci produit une quantité légèrement supérieure  à ce qui fut mesuré au WTC. Le taux de tritium est donc un élément de preuve d’une explosion nucléaire, miniaturisée ou non. Il n’y en a pas assez au WTC.


    L’ouragan Erin

    Comment se fait-il que les médias n’en ont pas parlé ? S’il y avait eu un ouragan en direction du nord-est, ils auraient alerté les résidents de Manhattan qui se trouve au niveau de la mer ?

    Les ouragans causent des effets. Les gens parlent de leur ressenti et d’un changement de temps, les oiseaux s’en vont, l’énergie électrique de l’air est différente.  Après un gros orage, vous avez du tonnerre sec, les 3 aéroports - JFK, Newark, la Guardia – ont donné un rapport météo le matin du 11 septembre :orage et pluie. Ce sont là les effets d’un ouragan.


    Pensez-vous qu’il avait été placé là ?

    Je ne dirais pas que quelqu’un l’avait placé là, mais il y a des choses plutôt suspectes sur la présence de cet ouragan à cet endroit alors qu’aucune station météo n’a donné l’alerte. Lorsque les gens sont prévenus ils s’assurent d’avoir une voiture prête au cas où ils doivent évacuer. Manhattan pourrait facilement être inondée lors d’un ouragan puissant. Pourquoi l’alerte n’a pas été donnée pour celui-ci ?

    Alors qu'Erin était resté presque 4 jours stationnaire au large des côtes, le 11 à 8 heures du matin, Erin s’est approché  un peu plus de New-York puis il s’est éloigné dans l’après-midi. Il était énorme…500 miles de diamètre.

    Je suis convaincue que le climat est manipulé. Pour Erin, comment pouvaient-ils savoir qu’il tournerait et qu’ils n’auraient pas besoin d’alerter les populations ? J’ai téléphoné au service météo, ils m’ont dit qu’il n’y avait rien. Cependant, pendant les 24 heures autour des évènements du 11 septembre Erin est resté stationnaire. La vitesse des vents et la pression atmosphérique de l’ouragan sont restées stationnaires. Ce sont des données documentées dans les stations. J’ai aussi cherché si le chemin pris par Erin avait déjà été observé avec d’autres ouragans et je n’ai rien trouvé de semblable.

    Nous avons eu affaire à un ouragan stationnaire au large des côtes, un ciel bleu en ville en journée, une même pression atmosphérique et une même vitesse de vents pour l’ouragan, tout cela de façon constante pendant 24 heures…nous avions un environnement contrôlé.










    Peut-être avaient-ils besoin de ces conditions constantes pour accomplir ce qui a été fait ? Est-ce que les pilotes, tous les pilotes qui devaient voler ce matin-là savaient qu’ils pourraient voler au-dessus d’un ouragan ?

    Un steward m’a contactée pour confirmer que les pilotes ont un briefing des conditions météo qu’ils vont rencontrer. Il n’y avait aucune mention d’un ouragan ce matin-là. Ils décollaient de Boston et les nuages au-dessus de Cape Cod étaient visibles, c’était en fait le bord externe de l’ouragan stationnaire.


    J’aimerais lire la page 396…je peux ? «J’ai découvert que Erin eut sa taille maximale le 11 septembre, le ‘’National Hurricane Center’’ a calculé qu’Erin avait plus de force que n’en avait eu Katrina 4 ans plus tard. Il est vraiment curieux que cet ouragan ne soit pas apparu sur les cartes météo des bulletins d’information de ce matin-là. Est-ce que les météorologues étaient  absolument certains  que cet ouragan effectuerait un virage  serré à droite et se détournerait de New-York pour se diriger vers l’océan avant de démontrer la moindre menace de tempêtes ? Non, pas pour le service météo national. Environ 500 miles de diamètre, l’ouragan Erin avait la même taille que Katrina et cependant, le public n’a pas été alerté. Aucune chaine de télévision n’a mentionné Erin alors qu’il contenait encore plus d’énergie cyclonique que l’ouragan Katrina. »
    Pensez-vous que les médias ont été ’’bloqués’’ à ce sujet ?

    Je ne le pense pas. Voyons ce qui s’est passé. Il y a cet ouragan de catégorie 3 qui se dirige vers New-York City.  Le 1er jour ils ont pensé qu’il allait virer car il y avait une pression élevée venant de l’ouest, puis, le 2ème jour, ils ont pensé aussi qu’il tournerait…et non, le 3ème jour…ce serait ptêt pour aujourd’hui, il allait tourner…et non, le 4ème jour… il allait tourner…

    Comment savaient-ils exactement quand il tournerait ? S’il était resté là un peu plus longtemps  il y aurait eu une tempête, les 3 aéroports auraient été inondés. La carte de CBS News montre qu’il fait beau et mentionne aussi mer agitée , ils ont donc pris au sérieux la présence de l’ouragan. Des porte-avions amarrés près de Newark ont été déplacés en mer car vous ne les voulez pas amarrés lorsqu’une tempête s’approche des côtes.

    Erin avait des vents de plus de 120 miles /hr. Les Tours étaient construites pour résister à un ouragan de catégorie 5. Les vents ne sont pas aussi importants que l’eau en cas de tempête à cause de la ville au niveau de la mer, les ponts étroits ne permettraient pas une évacuation rapide de la population.
    C’est un bon exemple de démonstration du contrôle du climat car comment pouvaient-ils être certains que l’ouragan ferait demi-tour ?


    Oui, c’est juste. Si cet ouragan a été mis là avec une technologie qui contrôle le climat, pour quelle raison ? Pour utiliser son énergie ?


    Le climat produit des effets. C’est comme une immense bobine de Tesla qui crée un champ statique. Nous avons les preuves qu’Erin a créé des effets parce que les 3 aéroports autour de Manhattan ont annoncé du tonnerre. Les gens ont vu que c’était une belle journée ensoleillée avec ciel bleu…alors pourquoi vous auriez des orages ou du tonnerre à La Guardia, Newark et dans le Queens ?

    Autre chose que j’ai remarqué : Les voitures bousillées sur West Broadway…pourquoi toutes les voitures ont brulé mais rien d’autre dans la rue ? Vous avez des flammes qui, apparemment, sortent des voitures et rien d’autre n’est en feu dans la rue ? Pas les lampadaires,  ni les panneaux de signalisation ? Les voitures sont sur des pneus en caoutchouc, elles ne peuvent pas se débarrasser de la charge accumulée à partir de l’air statique, il n’y a pas de conduction."

    Source texte (source maintenant disponible uniquement sur abonnement)
    Photos

    A suivre...
    « Modifié: 11 Juillet 2014 à 18:13:40 par Diouf »
    IP archivée

    Diouf

    • Membre d'honneur
    • *******
    • Hors ligne Hors ligne
    • Messages: 5946
    Re : Bankers Trust
    « Réponse #11 le: 21 Avril 2013 à 07:53:22 »

    Dr. Judy Wood : 11 septembre 2001

    4/6


    Le bâtiment WTC 7

    Que pensez-vous du fait que la BBC ait annoncé l’effondrement du WTC 7 avant même qu’il s’effondre ? Comment est-ce possible ? Ils ne font que lire ce qu’on leur met sur un prompteur ?

    Quelqu’un a pu voir des fumées qui sortaient de l’immeuble 7 et a cru qu’il s’était effondré  car nous ne savions pas exactement combien d’immeubles ‘’tombaient’’. J’ai demandé à l’un des premiers témoins :avez-vous remarqué des choses bizarres, comme des immeubles disparus ? Il a répondu : On ne savait pas où nous étions…tout était de la même couleur, on ne reconnaissait rien, des trucs tombaient un peu partout. Alors si un immeuble était tombé quelqu’un pouvait facilement penser que c’était le 7 même si ce n’était pas le cas.

    Il y a un fait étrange pour le 7 : Il n’y a pas eu d’explosions bruyantes car un pâté d’immeubles plus loin au nord, des témoins pouvaient entendre les conversations du bout de la rue. Si vous avez un immeuble de 47 étages qui s’écroule on pourrait croire à une pluie de camions…or, il n’y avait que du silence et des conversations normales alentour. Comment un immeuble de 47 étages peut disparaitre sans un bruit ? Le sismographe, au moment de la disparition de l’immeuble n’a rien détecté d’anormal, aucun signal particulier en dehors du bruit de fond des conversations. Dans le feu de l’action les gens disent des choses qu’ils jurent par la suite ne pas avoir dites !


    Les 2 derniers à avoir quitté l’immeuble sont Michael Hess et Barry Jennings, Barry est mort depuis. Michael Hess a donné une interview dans laquelle on lui demande s’il a entendu des explosions, il a répondu : «  Non, j’ai senti l’immeuble trembler comme dans un tremblement de terre, c’est tout. Je n’ai pas entendu d’explosions. «

    Oui, il a aussi parlé de ces trucs bizarres comme de la fumée dans l’entrée qui s’arrêtait juste devant la cage d’escalier. Le plus étrange dans son témoignage était qu’il ne savait pas que les tours avaient disparu jusqu’à ce qu’il soit sorti dehors.


    Oui, il regardait vers le nord-est en sortant.

    Il n’a jamais senti, quand il était à l’intérieur du WTC 7, que des tours tombaient sur le toit de son immeuble. Vous êtes à l’intérieur, dans la rue en face de 2 immeubles de 500,000 tonnes chacun qui font Pouf et vous ne remarquez rien ?


    Que pensez-vous de la phrase de Larry Silverstein, le propriétaire du bail des Tours : ‘’Pull it’

    Il dit aux pompiers de mettre le feu à ses immeubles ? Les pompiers ne font pas de démolition contrôlée. Il y a un immeuble qu’ils ont supprimé avec des cordes et des câbles. WTC 6, ils ne l’ont pas fait exploser. Pourquoi ? Parce que c’est un immeuble de 8 étages et il manque la moitié du volume de l’immeuble. Ils ne peuvent pas le faire exploser, cela endommagerait les murs de la baignoire, ils l’ont donc tiré avec des câbles. Les débris d’un immeuble de 8 étages qui exploserait à coté auraient endommagé les murs qui retiennent l’Hudson River.




    Bankers Trust



    Pensez-vous que les effets de ce qui est arrivé ce jour-là continuent encore aujourd’hui ? Est-ce la raison pour laquelle il n’y a toujours pas de nouveaux immeubles ?

    Ils ne sont même pas tous détruits. L’immeuble de Bankers Trust est toujours à moitié démoli. Ils n’ont pas encore reconstruit car la démolition n’est pas terminée. C’est en 2002 qu’ils ont d’abord terminé de le réparer. C’est l’immeuble directement en face de la Tour 2. Il avait cette entaille à l’intérieur alors ils ont remplacé les poutres d’acier, puis, 2 ans plus tard ils ont décidé de démanteler complètement l’immeuble. Donc : Réparation…puis destruction totale…


    Je prends le rôle de l’avocat du diable…peut-être qu’ils n’avaient pas réalisé que la structure était endommagée…

    Quand vous réparez, vous avez fait un état des lieux avant, comment pouvez-vous réparer si vous ne savez pas ce que vous avez à réparer ? C’est absurde. Nous avons : Ok, la réparation est terminée et étape suivante…démolition totale.


    Alors que le WTC 7 a déjà été reconstruit n’est-ce pas ? Il a été démoli et est déjà en opération maintenant, alors qu’est-il arrivé à l’immeuble Bankers Trust ?

    Il y a aussi le Fiterman Hall juste derrière WTC 7 qui a eu la même histoire que le Bankers Trust mais en décembre 2009. Ils ont enfin terminé la démolition. Toujours les mêmes lenteurs, délais…on s’est aperçu pendant la réparation du Bankers Trust que l’immeuble continuait à se détériorer, ils ne pouvaient pas ou ne savaient pas comment stopper le processus enclenché.


    Qu’en pensez-vous ? Que s’est-il passé avec cet immeuble ?

    Avec l’effet Hutchinson…les chercheurs ont dit que si la masse est assez importante, et ça dépend du nombre de matériaux affectés, il est possible que le processus de destruction ne s’éteigne pas de lui-même. C’est un problème très sérieux. Autrement dit le processus est toujours en cours.


    Et la seule façon d’y remédier est de démolir puis reconstruire ?

    Ils en sont toujours à la démolition. Je ne sais pas où ils emportent l’acier. Il y a surement un problème. Où vont-ils le mettre ? S’il n’est pas… s’il est encore en train d’évoluer et qu’il y a un problème avec…


    Oh je vois ! Ils pensent que l’acier est entreposé ailleurs…infecté..

    Infecté. Je ne connais pas l’histoire mais c’est plutôt bizarre qu’après tout ce temps ils aient toujours plusieurs étages à démolir.







    rouille déjà apparente.







    Rouille sur les nouvelles poutres 




    Ces réparations sur  Bankers Trust seront entièrement démolies et BT déménagera en centre ville..





    ;.

    la rouille s'installe sur l'acier très rapidement.



    Observations diverses




    Le nettoyage des rues commence l’après-midi du 11 ? Cette photo datée du 12 semble avoir été prise tôt le matin. Pourquoi le lavage des rues était plus important que la recherche de survivants ? Après tout, les camions de nettoyage encombraient plutôt l’espace.




    13 sept.01, pourquoi déposer de la terre sur la pile de débris ? La terre est arrivée dès le 12.





    13 sept.01, pourquoi avoir étalé de la terre partout sur ce passage ? C’était le niveau du WTC Plaza, il était recouvert de blocs de ciment.




    13 oct. 01, ces camions emportent de la terre qui vient du site. Pourquoi tant d’allées et venues de toute cette terre, d’où vient-elle ? le WTC étant construit sur de la roche.





    16 sept.01, Voyez ce nouveau chargement de terre (entre les 2 hommes), il semble qu’ils aient jeté de la terre fraîche par-dessus la poussière qui fumait devant l’entrée du WFC2. Une semaine plus tard, ils la retirent et l’emportent. (comme on le voit sur la photo précédente).




    27 sept. 01, ces 4 bennes se dirigent vers West street en direction du WTC. Ils transportent ce qui ressemble à de la terre.




    Cette photo prise en février 2002  montre l’extraction des voitures des trains en provenance du New-Jersey, apparemment un million de tonnes de gravats ne leur sont pas tombés dessus.





    Le toit de ce dôme est intact, le trou vide du WTC2 est juste en face de la rue.






    Source 2011 et Source 2009 (les sources sont maintenant disponibles uniquement sur abonnement)

    Photos

    A suivre…
    « Modifié: 11 Juillet 2014 à 18:15:14 par Diouf »
    IP archivée

    mistigrigri

    • ***
    • Hors ligne Hors ligne
    • Messages: 2032
    Re : Dr. Judy Wood : 11 Septembre 2001
    « Réponse #12 le: 21 Avril 2013 à 09:26:09 »

    Merci encore Diouf pour ce feuilleton passionnant qui remet beaucoup de choses en cause.
    IP archivée

    Diouf

    • Membre d'honneur
    • *******
    • Hors ligne Hors ligne
    • Messages: 5946
    Re : Les avions
    « Réponse #13 le: 24 Avril 2013 à 12:51:24 »

    Dr. Judy Wood : 11 septembre 2001


    5/6 : Les avions
     


    Je sais que votre livre ne considère que les preuves mais d’après vous que s’est-il passé à Shanksville ? [vol 93] Les complotistes disent que l’avion a été descendu …

    Cela vous laisse penser qu’il y avait un avion.


    Exactement. Du coup d’autres questions affluent…Il y aurait eu 4 avions ce jour-là, avec des passagers. Qu’est-il arrivé à ces gens et à ces avions ? Les gens qui ne pensent pas que des avions aient été utilisés comme des projectiles ont cette question en tête.

    Il existe de nombreuses façons de faire disparaitre un groupe de personnes, de même pour des avions. Le fait que des avions aient disparu et le fait que des personnes aient disparu ne signifient pas  qu’un avion a fait ce trou dans la tour ou dans un fossé à Shanksville. Il y a un vrai trou dans le Pentagone et Il est possible que des gens aient disparu, je n’ai pas enquêté là-dessus.
    Par contre il y a des faits intéressants à creuser au sujet de ces avions. Le premier, le vol 175, qui aurait cogné la Tour 2 était l’un des premiers 767 à voler, c’était l’un des plus anciens, pas le tout premier mais l’un des suivants, la première série.


    Ces 4 avions étaient tous des Boeing.

    Oui, mais en dehors de ce fait il y a aussi autre chose de très intéressant…vous ne vous souvenez pas mais il faut repenser aux années 70,  il y avait alors environ un détournement par semaine, c’est incroyable et en vérifiant j’ai vu, par exemple qu’en 1974, il y eut 50 détournements d’avion.


    Au Moyen-Orient ?

    Non, les gens voulaient atterrir à Cuba. Pui ça s’est arrêté brusquement ou presque…environ sur une année. C’était juste avant la sortie des  Boeing 757 ou 767 et ceux-ci furent les premiers avions à sortir avec un nouvel équipement....


    Contrôlés à distance ?

    Oui. Le système qui permet aux autorités de piloter l’avion à partir de la tour de contrôle la plus proche. Donc …4 avions qui auraient été détournables ? Nous rêvons…Je ne dis pas que c’est impossible mais quand vous vérifiez combien de détournements il y a eu les 10 années précédentes…


    Combien

    Zéro.
    Devinez combien de 757 ou 767 ont été détournés ?


    Combien ?

    Zéro appartenant aux États-Unis, un seul sur Ethiopian Airlines. Ils ne voulaient pas que les États-Unis  prennent leurs avions alors ils avaient changé l’électronique du cockpit et désengagé le nouveau système.


    N’est-ce pas celui qui s’est crashé dans l’océan ?

    Oui, celui-là. Le Boeing d’Ethiopian Airlines, vous pouvez le voir tout abîmé. Ce fut le seul avion parmi les 757 et 767 qui fut détourné.


    J’avais déjà entendu que ce système avait été installé sur les Boeings 757 et 767, peut-être sur les 777 aussi mais alors que dire des infos nous racontant que l’avion de Shanksville a été abattu suite à un détournement ? Il n’y a même pas besoin de F-16s pour s’occuper des avions puisqu’ils peuvent être pilotés à distance.

    C’est juste. Vous savez, c’est plus fort que moi, lorsque je voyage, quand je suis dans la queue aux aéroports…on nous fait attendre des heures et des heures comme dans un parc à bestiaux et je ne peux m’empêcher de dire à quel point tout cela est inutile et ridicule…il y a toujours quelqu’un pour me dire que c’est pour notre sécurité ! Alors je réponds :sécurité ? Ils ont un programme incorporé pour ça ! C’est le Flight management System, des ingénieurs très doués l’ont inventé.


    Dans ce cas pourquoi n’ont-ils pas pris le contrôle pour les rediriger avant les crash ?

    C’est déjà présumer que l’histoire qu’on nous a racontée est la bonne.


    Oui

    Un steward m’a contactée récemment, il était sur le vol qui suivait, son ami se trouvait dans l’un des avions disparus. Il ne l’a jamais revu.  Il sait que l’histoire donnée ne colle pas. Il m’a donné l’autorisation de le raconter car il ne travaille plus pour cette compagnie.  Ils ont du atterrir en urgence  dans l' Iowa le matin du 11 septembre, ils avaient décollé de Boston et étaient très étonnés d’apprendre qu’il y avait un ouragan sur New-York. Il tombait des cordes à Cape Cod et ils ont atterri à DesMoines. Les passagers ont eu l’autorisation de sortir de l’avion pour marcher un peu…il n’y a eu aucun contrôle d’identité.
     
    Il a trouvé ça étrange, il se souvenait avoir visité un endroit à Chicago, une zone de surveillance où ils savent où vous êtes à tout moment et où se trouve votre avion, ils savent où se trouve chaque avion à n’importe quel moment et peuvent agir de suite au cas où, alors qu’ils n’aient pas su où étaient ces avions  n’avait aucun sens pour lui, encore moins qu’ils n’aient rien pu faire. C’était impossible pour lui que les tours de contrôle aient pu perdre 4 avions.


    Absolument. On peut se poser des questions sur certaines disparitions. Si les gens qui ont le contrôle veulent se débarrasser d’un gêneur, si c’est aux États-Unis, le numéro de sécurité sociale est enregistré dans un ordinateur et ils savent exactement quel vol, quel jour etc.. et subitement, un accident survient sur ce vol…c’est fait à distance. Les auditeurs vont penser que j’ai l’esprit mal tourné…

    J’ai pire…L’aéroport  Dulles à Washington, vous connaissez ? Vous savez, ces voiturettes qui emmènent les gens vers leur avion ? Comment savez-vous qu’ils sont bien montés dans leur avion ?


    Vous parlez de ceux sans chauffeur ?

    Oui. C’est comme une pièce sur roues qui vous emmène à votre avion. On ne sait pas où vont ces gens. Si bien que les familles ou amis peuvent très bien les avoir accompagnés, ça ne veut pas dire qu’ils sont dans un avion.


    C’est vraiment le moment le plus désagréable de notre conversation Dr. Wood mais le fait est que c’est une possibilité et donc nous l’évoquons n’est-ce pas ?

    Oui, vous n’avez pas besoin d’avions pour faire disparaitre un groupe de personnes.



    Truth Movements

    Vous avez été membre de l’organisation « Scholars for 9/11 Truth » Comment est-ce arrivé ?

    Avec un tel évènement vous savez que des gens vont poser des questions et ils ont donc besoin de parer à ça. Quand je dis ‘’ils’’ je ne pense à personne en particulier mais à ceux qui ont organisé l’évènement. Il n’est pas nécessaire de déterminer des facteurs comme sur la planète, de l’extérieur, ce pays, un autre pays… Quels que furent les organisateurs il leur fallait une couverture  et je me suis rendue compte par la suite qu’ils montaient des organisations afin de rassembler les gens qui posaient des questions.

    A l’époque où j’étais encore naïve je me suis rendue à une lecture sur le 11 septembre conduite par la député Cynthia McKinney, c’était le 23 septembre 2005. J’y ai rencontré http://fr.wikipedia.org/wiki/David_Ray_Griffin] David Ray Griffin [/url], nous avons parlé longtemps, je lui ai donné ma carte de visite de la faculté en lui disant que mon champ d’expertise était l’interférométrie et l’ingénierie expérimentale. Tout en parlant je le voyais regarder au loin alors qu’il rangeait ma carte dans sa poche  en disant : Wow…je suis vraiment content de vous avoir rencontrée.
    Je n’ai plus jamais entendu parler de lui. Aucun contact, pas même un e-mail, il m’avait donné son adresse mail. Lors de notre conversation je lui avais demandé s’il était d’accord  pour que nous organisions un groupe d’universitaires, parce que je pensais à une sécurité accrue avec plusieurs personnes . De plus d’autres universitaires apporteraient leurs idées selon l'expertise de chacun.

    Aucune nouvelle mais 3 mois après il y a cette organisation Scholars for Truth montée par Jim Fetzer et Steven Jones qui se sont connus par l’intermédiaire de David Ray Griffin. Je pense que ma conversation avec lui n’y est pas pour rien. Le piège était posé, encore naïve, je suis entrée.

    C’est une organisation très structurée, ils m’occupaient avec diverses choses si bien que je ne pouvais rien y faire de constructif. Lorsque mon étudiant fut assassiné ils n’ont pas eu l’air d’y prêter beaucoup d’attention, ça m’avait étonnée. Avec un autre membre nous essayions d’intéresser Fetzer à questionner les avions quand finalement il nous a jetés dehors parce que nous avions des doutes. Est-ce là une recherche de la vérité ?

    Du coup nous étions libres et avons commencé à publier des articles. J’ai présenté ma première série sur les Stars War Beams Weapons. Les gens disaient : oh, les armes à énergie n’existent pas.. alors j’ai associé le nom Star War Program car c’est bien ce qui était en développement dans le Star War Program. Je ne dis pas que le S.W.Program l’a fait mais que vous savez qu’ils ont entendu parler de cette technologie. . Tout d’un coup Fetzer voulait que je revienne dans son groupe....il faut contrôler l’opposition !

    Il m’a interviewée dans son émission radio et il agissait comme s’il avait des droits sur mes informations, il les déformait tout en faisant ma promotion en même temps. Lorsque j’avais terminé une nouvelle série d’informations je lui en parlais. Puis je suis arrivée à la connexion avec l’effet Hutchinson. Le soir où j’ai terminé ce chapitre sur mon site  je l’ai appelé :

    Hey Jim, j’ai posté une nouvelle série, veux-tu y jeter un œil ?
    Oui, j’ai une heure devant moi.
    Ok, le pc est prêt, je suis sur ton site, où je vais ?

    Je lui dis où cliquer et…
    Oh…Hutchinson Effect…Il faut que je file.

    Clic. Raccroché.
    Cette connexion entre l’effet Hutchinson et le 11 septembre est un no-go absolu, à éviter à tout prix.
    Juste après cet épisode des articles sont sortis. Ils ridiculisaient John Hutchinson, le traitaient de personnage bidon etc…et j’ai reçu un mail de Jim Fetzer me demandant de dissocier mon travail sur le 11 septembre de John Hutchinson et ses effets. L’e-mail était menaçant, je vous l’ai montré et vous l’avez lu Mel. La phrase qui tue était là : …vous supprimez cette partie de vos recherches, l’effet Hutchinson, ou vous faites partie du passé…

    Il a fait faire des vidéos qui prouvent, à tort, que John Hutchinson manipule ses expériences. Fetzer n’est ni un scientifique, ni ingénieur, je le suis et j’ai assisté aux expériences de John dans son labo, j’ai vu les effets se produire, tels qu’il le dit, Fetzer n’a rien vu, quel genre de vérité cherche-t-il ?

    Il a ridiculisé John qui avait accepté une invitation dans son émission de radio. A chaque fois que John racontait comment les types du Pentagone venaient dans son labo pour être témoins des effets, Fetzer l’interrompait…Où êtes-vous allé à l’école primaire ?… et au collège ?...ah pas été au lycée !...Comment gagnez-vous votre vie ?... et avant ça ?... et après ça ?... John en a eu marre, il a fini par dire : ça fait plus de 40 ans , ça devient ridicule. Il voulait parler de cette science mais Fetzer a vraiment tout bousillé. Cet homme est soi-disant conspirationniste et à la recherche de la vérité ?



    John Hutchinson


    Récemment sur Coast to Coast, John Hutchinson a parlé d’armement.
    Oui, avec Dr. Bob Koontz, Robert Koontz.

    Oui, et l’énergie libre, mais ils n’ont pas touché au 11 septembre. Vous n’y allez pas, au risque de ne pas en sortir intact.


    Cette science a donc été utilisée le 11 sept., c’est pourquoi ils ne veulent pas que vous en parliez ?

    Exactement. Ces effets en montrent la réalité. Le 11 septembre fut la démonstration d’une technologie monstrueuse. Ils peuvent vous distraire avec de la thermite…des pétards peu importe. Si personne n’y pense pendant un certain temps…car les gens avancent et oublient…alors la couverture reste en place. Mais c’était une démonstration d’énergie libre, si cela avait été la technologie de quelqu’un d’autre…alors là…oui, mais les États-Unis ne veulent pas admettre qu’ils se sont fait prendre… qu’ils nous laissent au moins étudier la technologie afin qu’elle soit utile à tous.

    Source (source maintenant disponible uniquement sur abonnement)

    À suivre…
    « Modifié: 11 Juillet 2014 à 18:16:50 par Diouf »
    IP archivée

    Diouf

    • Membre d'honneur
    • *******
    • Hors ligne Hors ligne
    • Messages: 5946
    Re : Dr. Judy Wood : 11 Septembre 2001 - DISCUSSION
    « Réponse #14 le: 24 Avril 2013 à 13:18:19 »

    Merci encore Diouf pour ce feuilleton passionnant qui remet beaucoup de choses en cause.

    Oui, on apprend de nouveaux faits  et j'ai remarqué que depuis la sortie de son livre, la théorie de la démolition contrôlée se fait entendre à coup de vidéos et articles nouveaux alors qu'avant, pendant quelques années, il n'y avait pas eu grand bruit.


    Il y a quelque temps Tartar avait écrit qu'il y avait probablement ou peut-être une relation entre le 11 sept et le crash financier....et cela m'a fait penser à ce que Jay Weidner avait dit dans une interview de juillet 2012, pour le show Veritas.

    "....J'ai d'autres éléments qui montrent que Stanley Kubrick avait eu des infos par le groupe de francs-maçons de haut niveau qu'il fréquentait. Il savait qu'un évènement de grande magnitude était planifié et changerait la face du monde...un rituel qui serait accompli en 2001.  Il l'avait appris dès 1966 et il a changé le titre de son film de Voyage to the Stars en 2001 Odyssée de l'Espace. Le film n'a rien à voir avec l'année 2001. Le monolithe, la pierre qui transforme, serait analogue à cet évènement ?"
    ...
    "L'évènement aurait lieu pour des raisons maçonniques. Si vous êtes un franc-maçon du 33° et que le soir du 11 septembre vous examinez les évènements de la journée, vous comprenez la symbolique. Vous savez  ce qui a été frappé ce jour-là... les 2 piliers de Jachin et Boaz  et le pentagone sacré. Les 3 symboles de chaque loge maçonnique. La violation de ces 3 symboles  c'est comme s'il y avait eu la déclaration : Ce sont vos symboles, ils étaient votre règle, voilà ce qu'on en fait et maintenant nous sommes aux commandes. C'est ainsi que je le comprends." dixit Jay Weidner.

    « Modifié: 15 Juillet 2014 à 22:08:38 par Diouf »
    IP archivée